• Un renfloument secret (suite5)

    Ce bâtiment est bati autour d'une cuve de 60,6 mètres de long, 22, 5 m de large et 19,8 m de haut pouvant contenir une coque de 2000 T. Le fond comporte deux portes de 30 m de long et 24,4 m de largequi s'ouvrent pour laisser passer une charge tenue par un engin appelé véhicule de capture, doté de pinces géantes. ce dernier est soutenu, comme le trépan dans un forage par une succession de tubes(295 tubesde 18,3 mis en place puis récupérés par un dérick...Il a fait sa première sortie en mer le  12 avril 1973. Il est aménagé avec ses équipements spécifiques à LONG BEACH fin 1973. Il embarque le "véhicule" capturé dans une barge immense et spéciale!

    Ce monstre appareille de LONG BEACH le 21 juin 1974 et arrive à la verticale de l'épave le 4 juillet 1974. Le sous-marin TAUTOG (SSN 639) est à PEARL HABOUR, prêt à torpiller le HUGUES GLOMAR EXPLORER si celui-ci était capturé par les Soviétiques!!! qui observent de loin avec un navire réceptacle GHAZHMA et un remorqueur. La cuve est ouverte le 19 juillet et le véhicule de capture commence sa descente. La capture est réalisée et la remontée commence le 1° août avec la moitié avant  du sous-marin K-129, longue de 42 mètres. Le matin du 4 août, l'ensemble est encore à 2050 mètres de fond lorsque la charge se casse en deux et une partie retombe au fond. Il ne reste dans le véhicule que 12 mètres de la tranche avant. Les missiles, le système de transmission sont perdus.

    La tranche récupérée est hissée dans la cuve le 7 août et cette dernière est asséchée dans la nuit du 7 au 8 août. L'opération dure 15 heures et le véhicule de capture avarié est irréparable sur place. la partie remontée du K-129 est fouillée avec quelques précautions à cause des têtes nucléaires des torpilles et les restes humains recueillis sont  immergées avec  les honneurs le 4 septembre par 18°'29'N et 157° 34' W. 3 hommes seulement ont été identifiés. Le Hugues Glomar Explorer arrive à LONG BEACH le 21 septembre Le projet AZORIAN se termine le 20 octobre 1974. Le projet MATADOR lui succède dans le but de récupérer la partie du sous-marin retombée sur le fond

     A suivre.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :