• Opérations aériennes contre DAECH

    Elles auront été déclenchées en Syrie, mais contrairement à ce qui avait  été envisagé en 2013, cette fois plus question de neutraliser le régime de Bachar AL-ASSAD, mais les DJIHADISTES de DAECH faisant régner la terreur sur une partie de la Syrie et de l'Irak.

    En Syrie, DAECH concentre ses principales forces dans l'est du pays; les forces irakiennes n'ont pu résister à la violente poussée des djihadistes au mois de juin dernier. Une débandade généralisée en résultat sur un large front. Non seulement des soldats ont été capturés , mais EXECUTES EN MASSE, des villes comme FALLOUDJA et MOSSOUL ont été prises, mais le pire fut la capture de nombreux armements modernes abandonnés , dont une quarantaine de chars , des canons , des missiles, etc.

    Les menaces les plus graves planant sur  les populations chrétiennes et YEZIDES, en fuite sur les monts SINJAR ainsi que sur la capitale kurde  irakienne d'IRBID, ont poussé les occidentaux à monter une coalition militaire sous le leadership américain. Le 8 août, les  avions Américains de l'aéronavale ont attaqué les positions avancées de DAECH à proximité d'ERBIL . Des missiles Tomahawk ont pilonné des installations fixes depuis un navire en Mer Rouge. Les peshmergas sont soumis à la forte pression d'une surprenante armée de djihadistes, alors qu'ils ne sont pas encore organisés et en nombre suffisant. ...Les équipes de liaison américaines n'ont pas encore été intégrées aux cotés des forces de résistance.

    Les avions américains cumulent 3800 missions offensives sur des cibles militaires: véhicules légers (4X4 armés) infrastructures, groupes de combattants déployés, etc. Progressivement, d'autres pays commencent à participer aux frappes aériennes. Les RAFALE français décollant d'AL-DHAFRA (Abou Dabid) sur un dépôt logistique à MOSSOUL.(19 septembre), puis sur des casernements occupés ( 25 septembre) Les TORNADO britanniques , partant de CHYPRE entrent en action le 30 septembre. début octobre les AUSTRALIENS interviennent avec leurs super HORNET. Début octobre le CANADA rejoint l'effort. mais les Etats-Unis supportent les 9 dixièmes de l'action militaire. Néanmoins leurs bombardement ne sont pas intensifs...

    Washington élargit son champ d'opérations en Syrie, par des bombardements intensifs du 22 au 24 septembre.  comprenant également des tirs avec 47 missiles Tomahawk, tirés  depuis le destroyer ALEIGH BURKE et l'US PHILIPPINE SEA, croisant en mer rouge. Une quinzaine de chasseurs des Marines et 4 DRONES MQ-REAPER armés  ont attaqué le FRONT NOSRA d'Al QAEDA et KHORASSAN, alliés de DAECH. La plupart des cibles américaines sont localisées à RAQQA, Quartier Général des djihadistes. Le reste se répartissant entre HASSAKE et DEIR-ES-ZOR. Lors du premier bombardement une centaine de morts et près de 300 blessés ont été signalés. Cependant les Américains préfèrent s'abstenir pour l'instant de tout commentaire.

     A suivre

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :