• Mission à Paris

    Comme on l'a vu mon article a été brusquement supprimé sans explication comme d'habitude , je  vais  essayer  de  le  reprendre  car  si  ces    gens "prétendument  DEMOCRATES" qui ont déjà coupé la France en deux croient qu'ils vont triompher, ils  se  trompent   lourdement, ils   ne  font  que  renforcer  la radicalité d'une opposition en prenant des risques qui vont  les  surprendre... ceci dit, essayons  de reprendre  cet article. Donc, la fin de mon séjour approchant, je dois me rendre à Paris où un camarade ex commandant para ayant mal tourné s'est converti dans la préfectorale, en directeur de cabinet à la mairie de Paris(( le boss voudrait savoir ce que tu penses de ton préfet.))- ma  foi  ce   type n'étant pas énarque, a été contacté par Mitterrand ( qui   a   viré  en  48  heures  chaque  fois,  ses  deux prédécesseurs) mais  qui lui  a  promis  de   lui   conserver   sa  casquette   s'il parvenait  à  faire voter Mayotte pour l'indépendance,   ce qui s'avèrera  plus  difficile,  car les Mahorais haïssent cordialement Mohamed ABDALLAH le président des Comores., grand propriétaire terrien à Mayotte

    Après tout c'est une option comme une autre, mais nous sommes piégés dès le départ si nous voulons respecter la loi d'après   laquelle nous devons  respecter  les aspirations des peuples à disposer de leur destin. De plus ABDALLAH est un ami de Mitterrand... Donc ,mon préfet s'active pour garder sa casquette. Tu vas sans doute sourire, mais il se  vante  d'avoir gagner la  médaille du mérite   en Algérie  en  combattant  l'OAS. Les gus de la Légion sur leur rocher ricanent en douce et les marins ne peuvent pas le  piffer. Enfin Mayotte c'est Clochemerle en pire,  et  je  ne  voudrais  pas  être  à la  place  de  mon      préfet  qui  a   reçu   mission   de  m'avoir  à  l'œil  car   je  serais   un   " anarchiste imprévisible voire dangereux," (sic) ce qui fait rire les magistrats, la police et les gendarmes qui me donnent un sérieux coup de main.

    (( Je te recommande d'aller rendre visite à l'Assemblée à Pierre MESSMER qui t'a connu et est considéré comme un héro ayant sauvé les Mahorais.)) Aussitôt dit, aussitôt fait (( Alors Campistron , civil?  Que  faites vous à Mayotte?)) - Monsieur le premier ministre , après quelques péripéties, j'ai quitté la direction technique de la couse au large et je suis directeur de la jeunesse et des Sports  et récemment  nommé  directeur  du service de la pêche du territoire .- (( Et votre préfet qu'en pensez vous?)) Il exécute les ordres du gouvernement en vue de l'indépendance  de Mayotte, afin de conserver sa casquette s'il réussit.-(( Quelle époque vivons nous, les préfets n'étant  pas  syndiqués , pour  survivre, il  ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, car quand il vient à Paris , il fait la cour à l'UMP.)) Et tous deux éclatons de rire, pourtant Messmer n'est pas un rigolo dans le service.((Mais Est-ce vrai que vous ayez travaillé pour l'Ecole Navale? - Oui , à la demande de l'Amiral chef d'Etat Major de la Marine.

    Début 1986, Jacques CHIRAC  devient  premier  ministre  quand  je  passe  au ministère. Le ministre a changé et le directeur des Sports me reçoit.(( Savez vous comment on vous appelle ici?))- Ma foi non... (( ATTILA! Vous ne doutez de rien, comme  d'habitude, me    dit-il  en  souriant))-  Effectivement  et  les  Mahorais m'appellent ZORRO. Je n'attends rien du gouvernement sinon bientôt la retraite -

    ((Bref, que  venez  vous  faire  au  service? ))- Vous    donner    une    liste    de fonctionnaires  qui sont des ripoux  pillant l'administration  depuis  dix  ans  en toute  impunité.(( Je vous arrête de suite; les ordres du premier ministre  sont: PAS  DE  CHASSE   AUX   SORCIERES!))-  Parce    que   mettre  en   taule   des fonctionnaires ripoux c'est  de  la  chasse au sorcières?...(( Mon vieux vous ne comprendrez  jamais rien à la politique))- C'est  sûr, aussi  donnez moi une feuille de  papier blanc pour que je vous donne ma démission , puis  ma  demande   de mise à la retraite au plus tôt- (( ça y est, quelle tête de lard; Je ne vous demande rien, sinon  de nous foutre la paix, d'attendre paisiblement la retraite et de comprendre qu'il faut être FLEXIBLE)) - Et considéré comme PERE FOUETTARD  en prime parce que je fais respecter déontologie et la loi! je dois n DATER!

    J'ai signé ma feuille blanche et je suis parti sans lui serrer la main.

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :