• Même les Suédois et les Finlandais serrent les fesses

    On ne sait pas trop à quoi voulait jouer Poutine, mais l'évolution de la situation en Crimée et le comportement stratégique de la Russie est en train de produire des changements radicaux chez les plus pacifiques Européens. Cela réveillera peut-être la Mome MERKEL... Car au-delà des coopérations déjà engagées dans le NORDEFCO, la Finlande et la Suède ont ainsi entamé un processus d'examen des possibilités de mutualisation et de coopération de défense, devant aboutir à la remise d'un rapport en Octobre. En théorie, ces coopérations ne seraient valables qu'en TEMPS DE PAIX(...) mais les options de collaboration ne sont pas fermées(...) de même qu'elles n'excluent pas de potentielles adhésions à l'OTAN (...)

     La majorité du Corps des officiers finlandais étant en faveur de cette adhésion, HELSINKI se trouve dans une position délicate, plus de 10% de ses exportations se font vers la Russie, et 80% des biens de consommation importés en proviennent. 

    Dans le même temps, l'armée finlandaise a subi des réductions budgétaires alors qu'elle va devoir remplacer une partie de son équipement dans le courant de la prochaine DECENNIE! à l'instar des 62 chasseurs  F/A-18 HORNET

    OLALALA! Même pas peur?

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :