• Les obsessions chinoises?

    Les Chinois sont encore demeurés dans le domaine de la propagande et de l'intoxication, au XX° siècle, rappelant les campagnes en faveur de la paix qui ont dupé de nombreux habitants de la planète bien que leurs arguments fussent si grossiers qu'on ne parvient pas à croire qu'il puisse y avoir tant de cons sur le onde. Vous me direz que dans ce domaine les Français, en élisant François Hollande ont prouvé qu'ils étaient ou aussi naïfs,  ou carrément aussi cons.

    Donc ne faut-il pas s'étonner de leurs manœuvres diverses pour   influencer leurs voisins en essayant de  passer pour des VICTIMES, ce qui n'amuse guère ni les Japonais , ni les Vietnamiens et encore moins les Philippins connaissant les revendications territoriales chinoises dans le Pacifique.

    Une de leurs dernières offensives visent les redoutables Australiens qu'ils proclament urbi et orbi comme une MENACE gravissime pour la Chine (sic), pour la bonne raison que l'Australie bien seule dans le sud redoute quant à elle la PUISSANTE Chine , s'est rapprochée des Américains. Les Australiens sont accusés de DISPOSER d'une CAPACITE à INTERDIRE son TRAFIC MARITIME au sud du DETROIT de MALACCA. Ces déclarations ont été faites dans le cotexte de la signature du FORCE POSTURE A GREEMENT entre l'Australie et les Etats-Unis le 11 août dernier.

    Les Chinois seraient affolés par la présence de 1200 Marines présents dans la région et d'un millier de cadres civils appelés par les Etats voisins qui eux s'inquiétent de l'accroissement de la puissance chinoise. Au jeu de "FAIS MOI PEUR", les fils du ciel font preuve d'une obsession persistante dans l'espoir de convaincre leurs voisins de leur bonne foi, alors que ces derniers serrent étrangement des fesses devant toutes les démonstrations de forces dans leur zone jusqu'ici préservée...

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :