• Le piège ukrainien

     

    Je vous ai écrit récemment que Poutine avait  sans doute commis sa première faute avec la Crimée  en poussant un PION trop loin. Nous allons donc vous expliquer que les peuples ayant bonne mémoire , ne se révoltent pas sans biscuits. Non seulement  les Ukrainiens ont été martyrisés par Staline dans les années 30, mais malgré l'importance qu'ils avaient dans l'histoire russe , ont été tenus longtemps en laisse. Mais , figurez vous que la Russie et l'Ukraine sont sérieusement INTERINDEPENDANTS dans un domaine VITAL pour Moscou: l'INDUSTRIE de l'ARMEMENT...Et fin avril, les Ukrainiens  réagissant avec fermeté l'ont rappelé à Moscou, décidant de STOPPER toute EXPORTATION d'ARMES et de composants militaires vers la Russie, accusée d'ailleurs , à juste titre, de SOUTENIR FINANCIEREMENT et MILITAIREMENT la rébellion SEPARATISTE PRO-RUSSE dans l'Est de l'Ukraine.QUAND LA FICELLE EST TROP GROSSE, TROP C'EST TROP!  Et comme les ukrainiens n'ont pas l'intention de MOLLIR., notre TCHEKISTE est bien emmerdé.

    TEL est pris qui croyait prendre.Depuis, la question revient sans cesse dans la presse des deux pays, tant  leurs INDUSTRIES sont INTERDEPENDANTES et CRUCIALES d'un point de vue non seulement militaire mais ECONOMIQUE! La moitié des moteurs des hélicoptères MI-8 et MI-24, ainsi que de   plusieurs avions de combat russes viennent de l'Usine  MOTOR SICH de ZAPOROJIA, en Ukraine. De même , le MONSTRUEUX MISSILE INTERCONTINENTAL SS-18 ou R-36, pièce centrale du dispositif de dissuasion russe, est conçu et FABRIQUE à l'usine YUZHMASH de DNIPROPETROVSK...

    Les systèmes de guidage des missiles SS-19 et SS-25 viennent de KHARKOV. Prenez une carte et notez la position de ces usines, vous comprendrez alors pourquoi les SEPARATISTES réclament leur indépendance cousue de fil blanc. De même, 60% des moteurs des navires de guerre russes viennent de l'usine de MYKOLAÏV . Inversement , les hélicoptères ukrainiens ne peuvent voler sans leurs pales fabriquées UNIQUEMENT en RUSSIE...

    Evidemment des  gens bien INFORMES "soupçonnent " la Russie de chercher à travers le CONFLIT à METTRE LA MAIN SUR LES PIECES LES PLUS PRECIEUSES DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL UKRAINIEN, situées dans le Sud-Est ukrainien MAJORITAIREMENT RUSSOPHONE... CQFD! Comme par hasard, à PROXIMITE DES ZONES D'AFFRONTEMENT.

    TOUTES LES USINES DU COMPLEXE UKRAINIEN  SE TROUVENT SUR LE TERRITOIRE DE LA" NOVOROSSIA", une fédération de six régions ukrainiennes que les séparatistes pro-russes veulent former aux  dépens de KIEV... Evidemment un expert du système , directeur  travaillant pour le magazine "DEFENSE EXPRESS", prétend que "c'est exagéré (...)Les habitudes totalitaires se perdent difficilement et les Ukrainiens connaissent la musique...

    Je sens qu'on me presse de terminer, alors à bientôt!

    A suivre

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :