• La véritable histoire (suite 1)

     

    Hadj Amin avait  fait  tout son    possible    pour   contribuer  à  la   victoire  du  Reich. Il ne faut pas oublier que lors de la  seconde guerre mondiale  la  grande majorité  des Etats  musulmans   avaient  pris  le  parti  des  nazis.  Il       avait   envoyé    des      saboteurs       arabes   derrière  les    lignes      britanniques,  encouragé le recrutement  par  les SS   des  DEUX DIVISIONS  de musulmans   yougoslaves, facilité  l'invasion  de  la Tunisie  et de la Libye. Et  même cocasse! En 1942,  il avait même annoncé 48 HEURES  à   l'avance  à   la Wehrmacht, qui refusa d'y croire ,la date du   débarquement  allié  en Afrique du Nord  ...Parfaitement au courant de  la" solution finale" des VICTIMES  PROMISES  AUX CHAMBRES A GAZ de Himmler  ne put échapper à son sort  et gagner la Palestine. En 1943,  il était intervenu   auprès  de  RIBBENTROP  pour  empêcher  l'immigration en Palestine de  4000 enfants  juifs  de  Bulgarie qui furent passés dans la chambre à gaz.

    Hadj Amin envoya son garde du corps SS chercher dans  sa voiture un sac plein de colis de la croix rouge, destiné aux prisonniers de guerre.. Il les distribua en silence aux hommes assis à sa table. Puis plongeant sa main dans les plis de son abbayah, il en ramena une pochette de cuir dont il sortit une épaisse liasse  de francs suisses, de dollars, et de certificats d'or britanniques. Il les compta et les les répartit avec soin en une douzaine de tas qu'il déposa devant chacun de ses compagnons et déclara alors:(( C'est fini pour nous ici. Chacun  doit  trouver  le meilleur moyen pour rentrer en Palestine. Là-bas le combat  doit  reprendre sur d'autres bases))

    La carrière énigmatique de cet étrange personnage avait commencé sur les bancs vénérables de   l'Université  AL  AHZAR  du CAIRE,   temple du savoir islamique .Mais dépourvu de toute vocation théologique, il avait répondu à  un  autre  appel plus conforme à sa nature, en s'engageant comme  jeune  officier  dans  l'armée turque . Avec  ses  cheveux  roux,  le  bleu  perçant  de  ses yeux , et son sabre étincelant, il avait fière allure conquérant l'attention des nazis,  des nationalistes palestiniens, puis celle des britanniques au service desquels i il entra comme agent secret. Informé des promesses anglaises aux Arabes, de Jérusalem, et convaincu que les Anglais libéreraient son peuple, il devint un anglophile passionné.

    Plus tard ,les déclarations de LORD BALFLOUR et  les   accords  SYKES-GEORGES -PICOT lui révélant brutalement la perfidie britannique Hadj Amin devint l'ennemi le plus implacable de l'Angleterre. Au point que dans la hiérarchie de ses haines, les Anglais passèrent avant les juifs. Il abandonna son emploi de conseiller chez les Britanniques au SOUDAN et rentra à Jérusalem. C'est là qu'il trouva  enfin sa véritable vocation. Canalisant  avec une  habileté  machiavélique des émotions encore vagues et diffuses, il entreprit  de  transformer le  mécontentement  des cafés en de terribles explosions de foules. Sa patiente exploitation  de la colère aboutit à une sanglante colère en plein cœur de Jérusalem, dans laquelle douze personnes  périrent. En pays arabes la violence s'enflamme toujours et c'est entre eux que dégâts sont les plus sanglants.

    A suivre

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :