• La nouvelle arlésienne de l'armée de terre (suite1)

    Son nom:l'EBRC, comme le VBMR (véhicule blindé MULTIRÔLES), son "compagnon",destiné à remplacer le bon vieux  VAB, est un engin réellement nouveau, mais non un simple "remplaçant". Depuis 1951! avec l'EBR, la cavalerie avait l'habitude de voir ses engins de reconnaissance à roues dotés d'artillerie proche de celle des chars légers. Avec l'EBR on passe au canon de 75m/m, puis de 90 m/m basse pression. Jusqu'au moment où GIAT Industries  proposa  pour  l'AMX-10RC  un canon  de  105m/m! (tourelle TML 105 armée d'un canon de 105m/m G2, tirant la munition OTAN et augmentant ainsi la puissance de feu de l'engin) Par la suite, il fut même question d'un 120m/m pour un successeur éventuel 8X8 l'AMX-10RC.!!!

    Le programme SCORPION, en optant pour un canon de 40m/m CTA international avec des missiles à moyenne portée, met un terme à la course au CALIBRE, en tenant compte de l'expérience opérationnelle acquise. En effet, qui dit canon , dit POIDS supplémentaire alors que l'EBRC est prévu pour TROIS ESSIEUX. Or , dans la notion  de  l'EBRC, apparait la notion de LOGISTIQUE ALLEGEE imposant un maximum d'éléments communs., y compris avec le VBMR. Par exemple les pneumatiques devront être identiques, donc les roues également. Or actuellement, il n'existe aucun point commun, dans ce domaine entre les VAB,AMX-10RC et ERC-90. C'est un avantage pour la chaîne logistique et un atout pour les approvisionnements. C'est économique. par ailleurs les MISSILES MULTICIBLES MMP seront communs aux forces terrestres, conduisant à une UNICITE des munitions, ce qui n'était pas le cas des MILAN ni le HOT. On obtiendra enfin une STANDARDISATION du soutien opérationnel et de la MAINTENANCE PREVENTIVE ( mutualisation des outils de diagnostic et de réparation) L'EBRC et son compagnon VBMR devront être ROBUSTES et SIMPLES s'intégrant dans un collectif.

    Actuellement les spécifications de l'EBRC sont en cours de transmission aux industriels concernés. Pour un début de mise en œuvre ça paraît vraiment court... le Livre Blanc a prévu un besoin de 250 ENGINS! Nouveauté, l'armement de l'EBRC sera DUAL.: Tourelle armée du canon de 40m/m CTA international et missiles de moyenne portée (MMP). Ce canon de 40m/m est une vieille connaissance à munition  télescopée  dont  le  développement  a  commencé  en 1993! Cette munition est à l'origine une création d'un laboratoire  de l'US AIR FORCE, en 1954!!! le principe de base est de noyer le projectile dans l'agent propulsif, le tout enveloppé dans un corps cylindrique en COMPOSITE. D'où gain de poids et d'ESPACE.(30%par rapport à une munition classique. Il a fallu attendre 2004 pour que système d'arme et munitions soient en production. ce qui nécessita de placer un INHIBITEUR d'EROSION appliqué prés de l'avant du projectile protégeant le tube du canon de la forte chaleur et des agressions chimiques du tir. Autant d'obstacles que les ingénieurs franco-britanniques eurent à franchir durant des années d'études et de développement de ce canon.

    Ce canon est un partenariat franco-britannique 50/50(BAE System/Land Systems et NEXTER. Sauf accident imprévisible, il  représente une avancée considérable sur les canons classiques.Il pourrait même ouvrir une nouvelle voie révolutionnaire en matière d'Artillerie! Ses capacités de tir en RAFALES de plus de 200 COUPS/MIN font de ce canon une arme redoutable.

    A suivre

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :