• La guerre foide et les Charlot

    Notre ami OBAMA a perdu une manche importante, pour s'être concentré sur   l'INTERIEUR alors que Chinois et Russes l'attendaient sur l'EXTERIEUR; sale temps pour sa fanfare et la nôtre par voie de conséquence. Nous voici donc à nouveau en GUERRE FROIDE. POUTINE, je vous le répète, est un pur produit SOVIETIQUE. Il faut être borné pour ne pas le savoir. Les services occidentaux devraient se pencher sur ses 15 ANNEES en RDA, ils seraient éclairés; c'est à n'y rien comprendre? Nos gouvernements occidentaux sont-ils débiles?

    Lors de la guerre en GEORGIE, dont l'OTAN porte une certaine responsabilité, ayant provoqué la PARANOÏA du camarade POUTINE, SARKOZY prit l'initiative courageuse d'intervenir afin de calmer le jeu; intention louable, à condition d'avoir jaugé Poutine, ce qu'il ne fit pas , ou du moins en se trompant sur l'individu, en croyant le calmer en lui vendant deux BPC ; EN FAIT, ce qu'il croyait être une affaire pour les deux camps, ne l'était que pour POUTINE super STRATEGE! Car Poutine part du principe d'acheter tout le monde et c'est HOLLANDE qui l'a dans le baba.

    OBAMA en prenant pied à la Maison Blanche, ne voyait la Russie , ni comme un intérêt prioritaire et encore moins comme une menace. Ses objectifs, et on peut le comprendre, étaient en IRAK, en terre d'islam ( le naïf...) et en IRAN ( rebelote pour l'atome). Coté Europe de l'est et la Russie, c'était réglé l'URSS ayant implosée, il se mit en veilleuse et bien que la manœuvre de prise du pouvoir en Russie n'était qu'un putsch SOFT entre MEDEYEV et notre tchékiste, le fait que la Russie  devenait une "dictature" n'alarma personne. La manœuvre avait été magistrale!

    Mieux, Hilllary CLINTON , ciblant sur une relation PRAGMATIQUE avec la Russie, pour avancer dans le domaine du désarmement atomique, ainsi que sur le dossier IRANIEN, décida de pratiquer une politique baptisée "REDEMARRAGE" (RESET) en accord avec SERGUEÏ LAVROV... pensant avoir ainsi remis les compteurs à zéro avec Moscou... QUELLE ERREUR et bien dans le style américain, champions en politique étrangère...

    Car cela avait convaincu Poutine que l'OCCIDENT NE FERAIT RIEN S'IL ENTREPRENAIT  SON MOUVEMENT SUR L'UKRAINE, en attendant la suite PREVUE, car ce brillant stratège que seul en Europe le général Vincent DESPORTES ( encore lui) avait jugé avec lucidité, préparait un grand coup. EN fait , une sorte de NOUVEAU YALTA.  Les Européens furent encore plus nuls , car le nez sur le guidon de la crise, incapables de construire une Europe crédible, et encore moins d 'ASSURER SA DEFENSE, pensèrent comme ces naïfs américains, que les AFFAIRES devaient primer sur les considérations de DROITS DE L'HOMME qui n'avaient jamais intéressé la Russie .

    Ce faisant, les libertés politiques s'évanouirent et c'est le peuple russe qui fut muselé . La reprise en main GENIALE devait se faire en annexant la CRIMEE ( étape A) et le DONETZ (étape B), mais les étapes suivantes sont prévues ... raison pour lesquelles  les POLONAIS et les BALTES serrent des FESSES et se réarment. et s'accrochent à l'OTAN. Réveillant INTELLEGEMMENT les RUSSES, humiliés par l'échec de l'URSS, Poutine déchaina une propagande digne de GOEBBELS contre l'Occident, avec défilés sur la place rouge,  et manœuvres auprès des partis européens anti YNION EUROPEENNE.(comme on me prévient qu'il faut arrêter, je vous dis, à bientôt)

    A suivre

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :