• La Chine ( suite3)

    Les Zones de Conflit maritime en Extrême-Orient: Les KOURILES conquises et annexées par la Russie en 1945, revendiquées par le Japon qui les a perdues. Les DOKDO (Corée du sud) revendiquées par le japon. Les SENKAKU/DIAOYU revendiquées par la Chine et Taïwan. ZEE revendiquée par le Japon. Les PARACELS Vietnam , revendiquées par Taïwan. Les MACCLESFIELD Bank ( Vietnam, philippines et Taïwan. Les SPRATLY (Vietnam, Philippines, Taïwan, Brunei, Malaisie). Les frontières internationales "proclamées unilatéralement par la Chine dans les eaux de BRUNEI! Consultez une carte détaillée de la zone afin de visualiser l'extrême complexité  de la situation en mer de Chine du sud, sachant que la Chine la considère comme sa PROPRIETE exclusive, qui peut  finir par un conflit probable étant donnés les intérêts économiques en jeu.

    Pour l'instant majoritairement  objet   d'une surveillance par une flotte paramilitaire multinationale considérable pour l'étendue de sa zone. mais aux fonctions multiples et variées allant de la lutte contre la piraterie, les trafics les plus divers ( drogue , êtres humains, tabacs, monnaies, or, etc.), contrôle des pêches, mouvements terroristes ,espionnage, environnement, contrôle douanier, sécurité maritime, sauvetage et remorquage. exploitation pétrolière, surveillance des eaux territoriales. police de navigation. Les conflits maritimes opposant les puissances asiatiques ont été exacerbés ces dernières années. Les flottes paramilitaires deviennent des marqueurs primordiaux de souveraineté. depuis une dizaine d'années, ces forces paramilitaires, voire aussi bien militaires qu'institutionnelles, ont connu un développement considérable

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :