• La cavalerie du ciel (suite 3)

    Un grand nombre de machines disponibles autorisa une spécialisation des rôles comme en témoigne le parc des GAZELLE de la fin des années 1990: CANON , HOT, et   MISTRAL, forment 3 sous-versions.  Mais à l'époque, le problème du combat de nuit n'était pas encore résolu; Il faudra attendre 1990, pour que les équipages puissent utiliser des jumelles de vision nocturne. C'est cependant la vision américaine qui l'emporte, la machine devient "HELICOPTERE DE COMBAT".  L'AH-1 COBRA induit une petite révolution . Doté d'une STATION DE TIR de NEZ pouvant accueillir mitrailleuses et  lance-grenades, il dispose également d'un grand nombre de roquettes emportés en pods sous ses moignons d'ailes. Rapidement il sera doté de missiles antichars.  Et ce sera l'APACHE, appareil tout temps doté d'une puissance de feu considérable qui influencera les concepteurs du TIGRE. Elle influencera aussi les concepteurs du ROOIWALK sud-africain , le Z-10 chinois, du LCH indien de même que les soviétiques pour les Ka-50/52 et les MI-28(les hélicos les plus vendus dans le monde)

    CAVALERIE  et  ARTILLERIE

    La philosophie de la Gazelle et celle DU Cobra n'est pas perdue. L'hélicoptère peut d'une part, faire office de " CAVALERIE AEROPORTEE"; la puissance de feu alors sacrifiée au profit de la manœuvrabilité et l'appareil devient un pion de la manœuvre tactique adapté à la" MARAUDE", en quête de cibles comme le TIGRE et L'AW129 italien. Comparativement, la conception de l'APACHE et du Mi-28 répond à celle d'artillerie AERIENNE; la puissance de feu prime sur la mobilité réduisant la précision des tirs .Mais il est dangereux  de combattre EN DEMEURANT STATIQUE,  ce qu'ont pu constater les Américains durant " IRAKI FREEDOM"

    Comparativement, les AH-1 de l'USMC qui ont suivi les Marines, dans leurs combats généralement plus violents que ceux engagés  par l"Army, n'ont souffert aucune perte. Ces deux rationalités , cavalerie et artillerie ne sont pas  complètement exclusives. L'AH-1F des Marines a gagné  en puissance , mais en s'alourdissant. L'AH-17 biturbine avec un rotor principal à 4 pales et pouvant emporter 16 HELLFIRE ! n'a plus grand chose à voir avec l'AH-1F des origines. C'est de TACTIQUE et d'ENTRAINEMENT QU'IL S'AGIT, avec des contraintes évidentes. La cavalerie exige une MAITRISE du VOL TACTIQUE AU RAS des PÂQUERETTES (NOE, Nap of the earth)( En France  sur TIGRE, 140 heures) Soit 700 Euros l'heure de vol pour une gazelle, il  en faudrait 7000 pour le TIGRE..!!!.

    Nous verrons dans un prochain article que s'il s'est rendu INDISPENSABLE, l'hélicoptère est également VULNERABLE...

    A suivre

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :