• Justice des mineurs

    Voici donc la nouvelle offensive de la TAUBIRA, femme élue  célébrée de l'année 2013. Le projet de la Chancellerie propose une extension OBLIGATOIRE de cette justice de mineurs aux jeunes adultes(...) la tranche des 18-21 ans, notamment en matière de suivi des mesures, par laquelle la majorité ne veut plus rien dire. (dixit un juge des enfants de région parisienne) (( de plus ajoute-t-il, nous sommes confrontés à un RAJEUNISSEMENT de la délinquance, notamment en matière de stupéfiants où des jeunes de 14 ans ne se contentent plus de faire les VIGIES, mais sont devenus des DEALERS)), les prédécesseurs de la Taubira n'ont eu de cesse de durcir les textes  pour lutter contre l'enracinement de la violence, parfois armée , chez les plus jeunes.

    Christiane Taubira , démagogue obstinée et provocatrice, entend au contraire "RESPECIALISER" la justice des mineurs. Autrement dit, ATTENUER les PEINES, prônant l'EDUCATION sur la SANCTION. Se positionnant à la gauche de la gauche gouvernementale , déjà suffisamment laxiste et même en PORTE A FAUX avec son président bien aimé, elle avait réclamé la fin des CENTRES EDUCATIFS FERMES, alors que ce bon président avait PROMIS dans son PROGRAMME ELECTORAL d'en DOUBLER LE NOMLBRE, comme l'avait suggéré le bienheureux  Lionel  JOSPIN sur l'initiative heureuse du génial Manuel VALLS, même s'il revint à un gouvernement de droite de les mettre en œuvres. Le projet de la Taubira réaffirme  l'Obsession d'une justice spécialisée LAXISTE, en toute impunité et sans considérer les réactions. du peuple et même du SENAT. 

     

    Dès 2001, un rapport du Sénat pointait un "rajeunissement de l'âge de l'entrée dans la délinquance" allant de pair avec une aggravation des actes de délinquance violente, développement d'une délinquance d'EXCLUSION, TERRITORIALISEE, et accompagnée de TRAFICS de DROGUES ainsi qu'une   EXPLOSION d' INCIVILITES."

    D'après l'observateur national de la délinquance , en 2010, selon l'ONDRP, ( réponses pénales) UNE PERSONNE SUR DEUX mise en cause pour VOL avec VIOLENCE était MINEURE... 45,6% en 2012 chez les garçons et 58,2% chez les filles! Les moins de 13 ANS sont les PLUS IMPLIQUES! On leur devait en 2012, 30 VOLS VIOLENTS AVEC ARME A FEU  ou BLANCHE! et 137 avec  "simple tabassage" . La part des filles mineures a augmenté, elles s'illustrent actuellement dans UN TIERS des AFFAIRES. 6 mineurs sur 10 ont récidivé., moins de cinq ans après les faits reprochés. Un mineur récidive DEUX FOIS PLUS qu'un majeur.

     

    Or , en France pour être qualifié de RECIDIVISTE il faut avoir été PRESENTE DE NOMBREUSES FOIS  DEVANT LES TRIBUNAUX! Venons maintenant à l'écoute des policiers qui en ont RAS LE BOL...(( les mineurs délinquants les interpellent, au point de devenir leur cauchemar, selon leur affectation... Ils savent d'expérience, que TOUT ANGELISME, avec ce public, bien particulier, se paie du prix fort et qu'il faut toujours privilégier l'EXEMPLARITE face aux JEUNES. A entendre Jean-Marc BAILLEUL, patron du syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI, majoritaire), quand la sanction judiciaire ne tombe qu'après le DIXIEME , voire la VINGTIEME INFRACTION, elle perd toute portée pédagogique, tout CREDIT.Il faut une réponse graduée, puis RAPIDE. Pour l'heure,, c'est le SENTIMENT d'IMPUNITE QUI PREVAUT chez les moins de 18 ans  ancrés dans la délinquance. 

    A suivre

     

     

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :