• A la sortie du sommet de l'OTAN, de septembre dernier, LA ministre de la défense norvégienne  INE ERIKSEN SOREIDE, (suivez le guide Dame MERKEL!), déclarait qu'il était ((important d'améliorer le partage du FARDEAU entre les Etats Unis et l'Europe))

    ((L'Europe doit faire preuve d'une plus grande force de proposition et doit prendre ses responsabilités pour assurer sa PROPRE SECURITE!))

    Pour l'instant nous en sommes LOIN s'inquiètent les  Américains au vu des baisses BUDGETAIRES du Vieux Continent... Les Norvégiens , serrant des fesses, et pour convaincre les Américains de leur résolution à s'engager aux cotés des Etats-Unis, alors que ces derniers redéployent   une forte partie de leurs moyens en direction du Pacifique et de l'Asie,  Oslo tentant de s'intéresser à cette région (...) Pour la première fois, en 2014, une Frégate norvégienne a participé à l'exercice "RIM OF PACIFIC"

    ((Les choses sont claires pour INE ERIKSEN SOREIDE(une femme qui en a deux):(( ce qui se passer dans la région Asie-Pacifique, nous CONCERNE TOUS. Cela aura un IMPACT MONDIAL et pourrait avoir des conséquences pour la Norvège. Notre participation envoie aussi un message PLUS LARGE: la Norvège est solidaire des Etats-Unis!))

    Au point que la Norvège est devenue un maillon clé de la  capacité de PROJECTION des Etats Unis, non seulement en direction de l'Afrique et du Moyen Orient, mais également de l'EUROPE...Depuis 1981, le Corps des Marines a signé un accord qui lui permet de pré positionner tout un arsenal sur le sol norvégien; en réalités dans d'immenses cavernes et autres blockhaus souterrains, des armes, des véhicules  logistiques, des munitions, des médicaments. Washington a même obtenu d'y stocker des chars lourds M-1A1 Abrams et des véhicules spécialisés en déminage.

    Durant la guerre froide, cette petite monarchie s'est appliquée à s'engager aux côtés de Washington, tout en préservant la Russie, elle formule aujourd'hui AUSSI SES LIMITES, REFUSANT d'ÊTRE UN SIMPLE SUIVEUR, respectant les frontières internationalement RECONNUEScool

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Oslo a ainsi redéployé, une partie de ses infrastructures militaires en direction du NORD...Le principal Etat-Major du pays se trouve à BODO, où trouve également l'une des principales Base aérienne. la plus importante BRIGADE des forces norvégiennes, la BRIGADE  NORD a été repositionnée au-dessus de la limite du cercle polaire.

    (( Pour les Norvégiens, explique MIKA MERED, PDG du groupe spécialisée POLARISK, c'est un Etat qui  a de l'argent, du pétrole, les technologies pour aller explorer toujours plus au Nord, cette question est centrale. ...Mais un voisin RUSSEsarcastic))

    ((La NORVEGE sait qu'elle doit pouvoir rester FORTE.(( Si nous n'avons pas d'armée puissante pour parler d'égal à égal avec les Russes, nous ne sommes plus crédibles!))

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • En réponse à ces DEMONSTRATIONS DE FORCE, Oslo aimerait une réponse COLLECTIVE de la part de l'OTAN. la Norvège s'est ainsi proposée  pour  héberger  à  partir  de  2018, un EXERCICE d'ENVERGURE   (  pourquoi  si  tard?)Tout  ce qu'on en sait, c'est que ça devrait être un exercice de "HAUTE VISIBILITE" (c'est nouveau ça vient de sortir!)La méfiance d'OSLO vis-à-vis de MOSCOU s'est AMPLIFIEE depuis environ une DECENNIE, en 2008, avant même la guerre contre la GEORGIE. La Norvège appela l'OTAN à resserrer les rangs. Mais la Norvège s'inquiète à juste titre au sujet  des  REGIONS POLAIRES ( Cf."L'Arctique, l'autre front russe" ROMAIN MIELCAREK, Slate, 17 avril 2014)

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Tout comme certains autres pays de l'OTAN, depuis la prise de pouvoir de Poutine, la NORVEGE est confrontée à  de FREQUENTES PENETRATIONS de son espace aérien par des appareils russes  stratégiques, se comportant comme des voyous, omettant de signaler leur passage comme au bon temps des SOVIETIQUES. Ben voyons, pourquoi se gêner? au passage on photographie on teste les radars comme pour préparer une fête... Sait-on jamais?

    Entre 2013 et 2014, l'OTAN s'inquiète d'ailleurs de la MULUTIPLICATION par TROIS du nombre d'INTERCEPTIONS des gros bombardiers russes. "Récemment, les 28 et 29 octobre", des chasseurs allemands, britanniques, portugais, danois, turcs, et norvégiens ont été mobilisés pour aller à la rencontre d'avions russes se rendant en Atlantique, traversant sans problèmes les territoires otaniens, de la Baltique, de la mer du Nord, et de la mer Noire, depuis plus de vingt ans environ. A ces jeux de "FAIS MOI PEUR", les Russes ont continué à faire ce que les Soviétiques faisaient . De même pouvait-on trouver des sous-marins russes vautrés dans les fjords suédois,(récemment), norvégiens  et j'ai même vu un sous-marin russe pris dans les filets de pêche d'un chalutier hollandais devant le port de SCHVENINGEN .

    Pour les pilotes norvégiens, il s'est agi de d'identifier 4 GROS BOMBARDIERS STRATEGIQUES, partis de Russie en direction de la NORVEGE, la traversant, puis ensuite ayant longé la côte pour remonter au Nord. La Norvège doit constituer un danger pour la Russie (...)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • En Ukraine, les deux camps considérant avoir acquis une légitimité  politique, à la suite de séquences électorales, (Kiev et les prorusses)la tension  est latente; chaque camp mettant à profit un arrêt des opérations ACTIVES pour se renforcer et recevoir des RENFORTS, aussi bien en PERSONNELS qu'en armement LOURD...

    Ici la présence d'un RENFORT EN ARTILLERIE RUSSE devient cruciale. Si les pro-russes peuvent envisager une offensives, par exemple sur l'objectif stratégique constitué par l'aéroport de DONETSK ou encore MARIOPOL, le  saillant de SVETLODARSK-DEBALTSEVO, encore tenu par les gouvernementaux, ouvrant une voie à une possible exploitation vers SLAVIANSK, ça RISQUE de SAIGNER, car ils entreraient dans  une guerre donnant une  véritable viabilité à long terme à une "NOVOROSSIYA" indépendante de KIEV. De cette REESCALADE, on peut redouter le pire...

    Issue incertaine certes,pour le moment, car POUTINE n'a pas l'air de vouloir s'en tenir là. S'il continue à pousser ses PIONS, ça deviendra DANGEREUX internationalement. Non sans rappeler une propagande digne de GOBBELS et ce qui s'en est suivi en Autriche, puis en TCHEQUOSLOVAQUIE. C'est d'autant plus inquiétant que sur ses arrières, notre ami Poutine sent le tapis se dérober sous ses pieds...

    Manœuvre digne des "l'homme d'acier du KGB" durant 15 ans en RDA!... Don 't FORGET my BROTHERS!

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique