• Les populations, malgré les exécutions massives, commencent à réagir, soit en fuyant et renseignant la coalition, soit en prenant les armes pour la rejoindre. Pour éviter les communications avec le reste du monde, Daech a coupé les réseaux téléphonie Mobile à MOSSOUL. Après six mois de vie sous le joug djihadiste, la population survivante, qui a feint d'adhérer, commence à résister. Ainsi 20000 à 25000 habitants qui buvaient de l'alcool, ou ne respectaient pas le terrifiant nouveau code   ultrarigoriste imposé, semblent avoir CHANGE LA DONNE. Même les Sunnites en ont ras le bol... 

     En réaction Daech a encore DURCI son contrôle sur MOSSOUL, incendiant les habitations des gens suspectés d'avoir des sympathies pour les Kurdes.  De plus, devant les pertes subies, Daech dans la région d'HAWIDJA force les jeunes à combattre dans ses rangs. Après plus de 1300 raids, depuis août contre ses positions repérées, la paranoïa gagne du terrain; de nombreux déserteurs sont exécutés. Persuadé que plusieurs fournissaient des renseignements à 'armée de l'air irakienne (...)Daech a enlevé de nombreux suspects accroissant le climat de terreur.

    D'autant que des forces spéciales américaines et britanniques seraient infiltrées essayant de repérer les chefs djihadistes pour les dénoncer aux drones...La population renseigne effectivement et accueille ces informateurs au sein des tribus...

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Aprés harcèlement, ON vient de supprimer la suite de mon article  N° 3. Je disais donc que les experts américains sur le terrain prétendent que malgré ses revers, Daech ne pourra être vaincu d'ici au moins TROIS ANS! Les services de renseignements occidentaux s'INQUIETENT de sa CAPACITE de RECRUTEMENT CONDSIDERABLE dans les pays islamiques, que les raids aériens pourraient même renforcer (???)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Donc, malgré quelques succès des coalisés, en désordre, (mais grâce aux frappes aériennes,) DAECH continue à progresser et la situation devient chaque jour plus complexe...Ainsi, l'essentiel de la province d'ANBAR a été conquise par DAECH, poursuivant leur progression, n'hésitant pas à procéder à des EXECUSSIONS MASSIVES des TRIBUS cependant SUNNITES, mais REFUSANT de faire allégeance à DAECH!...

     Qui a également opéré dans le SUD de BAGDAD( La région de  JURF al- SAKHR a cependant été reprise par les forces irakiennes), alors que les djihadistes infiltrés continuent de mener des attentats -suicides meurtriers dans les quartiers CHIITES de la ville.

    NOUVEAUTE: n'hésitant pas  à utiliser les véhicules blindés (M-113) pris à l'armée irakienne transformés en engins piégés pour attaquer les forces irakiennes avec SUCCES...L'arrivée de ces véhicules provoquant panique et confusion, alors que leur explosion commandée à DISTANCE, impose de disposer des systèmes ANTI-CHARS que les forces ne peuvent toujours avoir à disposition...

    Dans le même temps les djihadistes sont parvenus à faire voler des L-39 ALBATROS pris à la Syrie (...) La réponse internationale reste TIMOREE, concentrée pour l'instant sur les frappes aériennes et la livraison d'armes, au risque de les voir tomber aux mains des djihadistes, comme une cargaison de mitrailleuses MG3 allemandes.

    A suivre

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Comme vos devez  le savoir, les seuls groupes combattant Bachar ne sont plus que des  islamistes variés ayant foutu la raclée aux soi disants alliés de l'Occident... Donc ,parmi eux des salafistes , des fidèles à AL QAEDA, plus DAECH; c'est une caractéristique arabo-musulmane que de n'avoir jamais pu s'unifier durant des siècles, sinon, vu leurs effectifs, notre civilisation aurait été gommée depuis longtemps.

     A ce titre, le FRONT al-NOSRA (Al Qaeda) en Syrie a réussi quelques grands coups en début de semaine, lors de la prise  de deux BASES militaires de Bachar, à WADI al-DELF et  HAMIDIYE, dans la province d'IDIIB, à la frontière TURQUE. A cette occasion, ils se sont emparé de 35 CHARS, et 20 transports de troupes blindés remplis de munitions!

    Poutine est obligé de renforcer les forces de son allié ( qui sait? avec l'aide des turcs?) La bataille a été sévère,  dans les deux camps...!.. ce succès provoquant plus de 200 morts permettra à al-NOSRA d'asseoir son contrôle dans cette zone d'où il a déjà chassé il y a quelques semaines les rebelles soutenus par les Occidentaux. Ce qui   va permettre également aux groupes djihadistes d'attaquer IDIIB chef-lieu de la province, DERNIERE VILLE DE LA REGION encore aux mains de BACHAR el-ASSAD. Les camarades russes doivent commencer à avoir des tics nerveux...

    A suivre

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Dans toute guerre il y a succès et pertes; DAECH vient de subir plusieurs revers: sur les monts SINJAR où les malheureux Yazidi furent persécutés par les djihadistes , puis grâce à l'action des pechmergas,les  terroristes   furent  chassés .  Depuis 4 mois, Sinjar symbolisait le martyre de cette petite communauté, dont de nombreux membres furent enlevés ou égorgés par les djihadistes qui les considéraient comme hérétiques. En août, ce drame poussa les Américains à entreprendre une série de frappes aériennes contre les positions de DAECH.

    Appuyés par 40 frappes de la coalition internationale, 8000 peshmergas ont brisé jeudi le siège des monts SINJAR. Leur offensive enclenchée la veille près de la frontière syrienne, depuis RABIHA  et ZOUMAR sur les rives du lac de MOSSOUL, a permis de reprendre huit villages tenus par DAECH, soit plusieurs centaines de kilomètres carrés.

    Battus, les djihadistes ont fui en masse vers TALL AFAR et MOSSOUL, leurs fiefs du nord de l'Irak. Plus d'une centaine ont été tués; apparemment , pas de prisonniers...Partout des carcasses de 4X4 calcinées et des cadavres grillés par les frappes aériennes exploitées par les Kurdes.(' la fin de ce chapitre a été coupée...

    A suivre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    'adjoint du Calife, ABOU MUSLIM  al-TURKMANI fut tué sans doute par un drone Cette opération a permis de couper quelques routes d'approvisionnement de l'ennemi, notamment à partir de sa base arrière de DAQQA à MOSSOUL, deuxième ville d'Irak qui s'en été emparées en Juin à la faveur d'une déroute de l'armée irakienne  provoquée par les terroristes. FADEL AHMADABDALLAH a-- HILYALI fut également abattu; c'était le responsable en charge de l'Irak  au sein de DAECH. Ancien sous la dictature de SADAM HUSSEIN. Il supervisait le conseil provincial de DAECH pour NEUF provinces d'Irak.membre du parti BAAS, ce Turkméne originaire de TALL AFAR était un officier de renseignement

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique