• De l'Atlantique à l'Oural (suite 1)

    Pour comprendre  un projet semblable, il faut additionner la sommes des potentiels humains, économiques, les richesses en gaz et pétrole, les  matières premières, énergies, structures, routes, voies ferrées , etc.,  de chaque Etat concerné. Ce qui apparait immédiatement, ce sont les dimensions et les distances considérables et l'étendue des surfaces (73.102.735 Km2) .L'importance des populations, leur implantation et leur démographie. Le nombre des langues usuelles pratiquées. Les PNB par habitant. Les Etats composant l'ex-URSS: ou bien alliés BIELORUSSIE,UKRAINE,MOLDAVIE,RUSSIE, GEORGIE, KAZAKHSTAN, ARMENIE.( plus de 200 millions d'habitants) La géographie physique et le climat suivant les saisons. Il ne serait pas possible de limiter la frontière orientale à l'OURAL, car la Russie s'étend en Extrême-Orient jusqu'à la mer d' OKHOTSK, à la mer du JAPON (VLADIVOSTOCK) au KAMTCHACKA, à la mer de BERING, au nord , à la mer des TCHOUKTCHES et celle de SIBERIE ORIENTALE. Avec Poutine régnant, c'eut été impossible car son projet de constituer un Etat EURASIATIQUE demeure son programme et il n'est pas partageant ni même copartageant...

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :