• Croisière en Mer de Chine

     

    je vous avais promis , dès  que  j'aurais  des  tuyaux (valeur A1)  sur nos amis chinois et en particulier sur leur stratégie, je  ne manquerais  pas  de vous   les communiquer. Donc, ça n'est qu'un début et ce ne sera pas simple comme tout ce qui se passe en Extrême Orient... A  peine pire  qu'ailleurs  dans   notre  monde  en folie  et   avant d'aborder un sujet aussi compliqué, pour  comprendre ce qui se  passe LA-BAS, en mer de Chine Orientale, il faut considérer le TEMPS LONG, de  l'Histoire  et  l'espace profonde  de  la  géographie , physique  et  humaine,  à    travers   les   rapports   qu'entretenaient   la  Chine   et  le   JAPON   avant  l'arrivée   des Occidentaux  au"long nez",  au  milieu  du  XIX° siècle.

    Comme  la  plupart  des  litiges  territoriaux  affligeant  notre planète  depuis des lustres, il  s'agit  souvent  de  quelques  îlots, parfois  même   inhabités,  comme c'est  ici  le  cas,  pour foutre  un  bordel  pouvant     provoquer    des   guerres sanglantes. Il s'agit  en   l'occurrence,  des    îles   SENKAKU  ( en   japonais) et   DIAOYU (en chinois)  que  les    Japonais  entendent   conserver  et   que   les    Chinois   revendiquent   en   adoptant   un  comportement   agressif  commençant  à   tourner   au vinaigre,  dans   l'indifférence  totale   des Européens ,  voire   de l'ONU  pour   le  moment. Mais    qui inquiète   toutes   les  populations   voisines   constatant   avec    une    trouille   jaune    l'effarante   cadence    du    réarmement  naval    chinois.  Autant    dire   que   l'Amérique  parfaitement   informée   est  montée  "au rideau"  de    ses   amis   japonais , justifiant   le  transfert  quasi  intégral  de   sa puissance  militaire   dans  cette  zone  qui  sent  à  nouveau   la  poudre  à  canon.

     Chacun ayant un tant soit   peu navigué sous ces latitudes , sait combien la FACE compte   pour   ces   braves  peuples  facilement  inflammables  et  capables  de s'entretuer  usque  ad  trognonem, comme  le Vietnam  par  exemple ; la vie des êtres  humains  compte  peu pour les fils du ciel et de  l'autre  coté les  samouraï ont   fait   également   leurs   preuves.  Le   pire    serait-il   à  redouter?  pas nécessairement, et   il faut  espérer   que   l'attitude   chinoise   ne  consiste qu'à   tâter  le terrain  avant de  de  décider si  ça  vaut  vraiment  la  peine  de persister.

    Mais voilà, si  vous  consultez  la  carte de  cette  zone, vous  découvrez  que  la fameuse  TAÏWAN  se trouve,  comme  par  hasard, au milieu.  Comme   chacun sait, cette  île rebelle,  qui  a magnifiquement    réussi    son développement, en  s'évitant    l'expérience    marxiste  est   également    revendiquée    par   les  communistes ...Il  faut  donc espérer,  comme  souvent  dans l'histoire   où  les impératifs  de puissance  ont  sursis  au risque  de  guerre, qu' on se calme.  En effet,  les   Japonais , tout  à  fait  réveillés  continuent  à  réclamer   l'armement nucléaire  pour leur  pays.. sale temps

    Comme   on  dit, en pareil  cas! là : ça   fait  désordre, d'autant  qu'on  observe  une  montée  en puissance  des  nationalismes japonais  et  chinois  observée durant  le  deuxième  semestre  2012, alors  que  XI JIN  PING  a   accédé   au Secrétariat  du  Parti communiste  chinois  sans  METTRE FIN  aux incursions en territoire  japonais , alors  que, HINZO ABE  du  Parti libéral  démocrate  vainqueur    des  élections  législatives  de  décembre , nommé premier ministre, semble  résolu à  mener  le Japon  non  seulement  au  REARMEMENT MORAL, mais  au  réarmement  TOUT  COURT...Des deux cotés, on  fait  défiler  la jeunesse,  drapeaux dans le vent, on vocifère, évoquant de la part des Chinois le terrible contentieux existant du passé où les japonais  se sont comportés comme d'ignobles  barbares. Coté  japon on  chante l'hymne national  à    l'école  où  le salut  aux  couleurs  s'est imposé. Le  premier Ministre   retournera-t-il   s'incliner au  temple de YASUKUNI où  sont honorés  les morts  de   la  guerre ,  criminels   de   guerre  compris? Les  Coréens  qui  ont terriblement souffert  de l'occupation japonaise  se joignent  à  la chorale , mais  sont  mal  dans leur  peau  coincés entre  TROIS ex ennemis,  Corée du nord,  Chine  et japon...

    Devant  l'extension  des  PATROUILLES  chinoises  jusque  dans  l'Océan Indien, l'Inde  proteste  avec  véhémence   réclamant une   explication sur le  fait que  le  budget  militaire   chinois  ait   augmenté  de  150 % en   un an.!!!.. Sur l'année 2012, 22 contacts  sous-marins  avec  des  engins chinois  ont été  relevés. Selon le   ministère  de la  défense  japonais,  le  JASDF,  554   décollages   sur  alerte ( scramble) ont  été exécuté  en  2012  afin  d'intercepter  des appareils  entrant  dans   la   zone  de   responsabilité   de   Tokyo. Pour   la première   fois ,  des  appareils  russes  ont  été interceptés  également, à  de nombreuses reprises. Il faut   se   rappeler  que  les  Soviétiques  ont occupé   et  conservé   des   îles  japonaises  dans les  Aléoutiennes, jouant  aux charognards  d'une guerre qu'ils ont finalement  exécutée  en trainant  des pieds  sans  prendre de risque car les Japonais  étaient  déjà KO.

    A suivre

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :