• Conclusion du rapporte secret de Kroutchev (suite et fin)

    Que se serait-il passé si  nous avions  continué de garder Maya Pissetskaya solidement enfermée à l'intérieur de nos frontières ?Nous   en aurions probablement fait quelqu'un de moralement rabougri et elle serait certainement devenue  antisoviétique.  L'ÂME HUMAINE(...)EST QUELQUE CHOSE DE TERRIBLEMENT FRAGILE(!!!) Elle doit être traitée avec le plus grand respect ; (HOSANNA!). Un geste irréfléchi  suffit  à lui faire définitivement perdre  son    équilibre. Parmi 240 millions de personnes, il doit bien exister des ELEMENTS IMPURS...

    (( Ces élément apparaîtront toujours à la surface comme le font toujours, dans une solution, les éléments les moins substantiels (...) Ce que je dis ici est CONFORME à la politique de Lénine pendant les premières années du régime soviétique  au cours desquels nous exilions couramment à l'étranger nos ennemis de l'intérieur. Aujourd'hui, 50 ans après, nous devons cesser de voir en chaque individu un transfuge possible... Nous devrions nous mettre à penser aux gens qui ne méritent pas d'être considérés comme la LIE- Aux gens dont les convictions peuvent parfois subir une OSCILLATION PROVISOIRE(...) Nous    ne pouvons pascontinuer de parquer les gens derrière des barrières. Nous devons leur donner une chance de découvrir par eux-mêmes à quoi ressemble le monde extérieur... Si nous ne modifions pas notre position à cet égard, je crains que nous finissions par discréditer les idéaux du marxisme- léninisme sur lesquels sont fondés notre système social soviétique.

    En août 1969, des diplomates soviétiques présentaient le  musicien ASHKENAZY, l'EXEMPLE MÊME de la LIBERTE qu'auraient les artistes soviétiques de voyager librement à l'extérieur de l'URSS. ASHKENAZY AFFIRMA QUE CETTE DECLARATION NE CORRESPONDRAIT PAS A LA VERITE. ((Lorsqu'un porte-parole soviétique prétend que je voyage LIBREMENT, selon mes désirs, entre la Russie et l'Occident, il s'agit D'UNE GROSSIERE ET DELOYALE DEFORMATION DE LA VERITE.))

    Merci de m'avoir permis de terminer mon article...en essayant cependant de m'emmerder!

    Google Bookmarks