• COMME AU VIETNAM

    Ainsi nos jeune successeurs sont soumis aux mêmes problèmes que nous eûmes à subir au Vietnam. Nous avions implanté des nuées de postes, partant du petit poste de supplétifs cycliquement attaqués et carbonisés , souvent, Les gendarmes français y ont connu leurs plus importantes pertes (inutiles!) ( même pas remplacés tant c'était agaçant et inutilePendant ce temps , nos puissants groupes mobiles (GM) rayonnaient tuaient des Viets , faisaient des prisonniers qui étaient si bien traités que j'en avais recrutés bon nombre  qui se sont magnifiquement battus dans nos rangs.

    Personnellement , je n'ai jamais eu à subir la moindre trahison de leur part.

    Des postes plus importants furent construits, telle la fameuse LIGNE DE LATTRE au TONKIN,

    bétonnés, remarquablement équipés  avec des armes lourdes.

    Puis il y eut Dien Bien Phu, le comble de la connerie sanglante avec le résultat final qu'on a connu. J' y ai perdu un bon nombre de mes plus brillants camarades de Promo. Tous des jeunes lieutenants et capitaines héroïques. Le combat actuel ressemble de plus en plus , dans un autre cadre, à celui du Vietnam. Les salopards n'attaquent que les points faibles et pratiquent une guerre d'usure jusqu'au moment où disposant réellement de la Force, ils attaquent vraiment. Les Occidentaux doivent se souvenir et se préparer à un grand clash s'ils continuent à se défendre au compte-gouttes. Il y va de la survie d'une civilisation bien malade! Comme vous pouvez le constater, "ON" n'apprécie pas certaines vérités!

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :