• BUNDESWEHR (suite)

    Dans un précédent article je vous prévenais que nous n'étions plus seuls dans la mélasse en Europe, ce dont les médias" AUX ORDRES" se sont empressées d'oublier de rappeler. à notre bon souvenir.. Ce qui est grave, car l'Allemagne rejoint ainsi la France dans sa lancinante insuffisance. Madame MERKEL le savait-elle, pour excuser sa frilosité et son absence de solidarité? Y a-t-il COMMUNICATION entre les Etats-majors européens ? Ou bien vivons nous en ennemis ou nations indifférentes et non pas alliées? On peut se le demander... Vivant à 20 kilomètre du CANNET où est implanté le régiment franco-allemand des TIGRE, l'ambiance y est réconfortante car les officiers allemands y sont jeunes et enthousiaste et non syndiquésyes, mais disciplinés et donc "motus", ce qui est normal; en grattant un peu, ils regrettent cependant de ne pas figurer "plus souvent"frown aux OPEX, spécialités françaises (euphémisme);ça n'est donc pas d'eux que je tiens mes informations sur la situation inquiétante  de la BUNDESWEHR....

    Si la "riche Allemagne" continue à châtrer glasses son budget de défense, les conséquences finiront par devenir INQUIETANTES (euphémisme-BIS), car seule, elle pourrait disposer d'une armée de Terre et d'une armée de l'Air puissantes. Les qualités des militaires germaniques sont connues et traditionnelles. D'autre part l'industrie militaire allemande produit des armes,  des engins et des blindés d'excellente  qualité. Le silence de ses officiers ne doit tromper personne - C'est le simple signe d'une discipline exemplaire - qui est la première qualité du militaire allemand. Mais IL Y A UN MAIS....

    Si on continue à croire que tout va bien, que ni "le" ministre  de  la  défense , ni le Parlement ne révèlent la REALITE et que madame MERKEL s'en satisfait, les militaires Français continueront à aller seuls au casse-pipe, ce qui commence à faire SERIEUSEMENT DOUTER de la DEFENSE EUROPEENNE. Juste au moment où la situation atteint une gravité  enfin  reconnue; résultat: notre COALITION des "bonnes volontés" en IRAK perd toute crédibilité et nos ennemis continuant à nous USER "INTELLIGEMMENT" car nous rendant progressivement INCAPABLES de mener une guerre LONGUE,  DE   GRANDE INTENSITE, il ne faut pas beaucoup d'imagination pour évaluer les conséquences , rien qu'à MOYEN TERME...

     RAPPELONS DONC POUR LA N'IEME FOIS que seul l'armée de terre accompagnée de forces SPECIALES, de moyens blindés de transport de troupes encadrés de blindés pourra avec un appui aérien, des drones et des communications appropriées, régler la phase initiale de cette guerre. La suite appartenant aux politiques quand ils sauront manager une stratégie...La suite au prochain numéro...

    A SUIVRE

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :