• Avis de tempête en mer de Chine (suite4)

    Comme vous le savez , je suis têtu. ça n'a pas loupé , le chien de garde vient de m'épingler, mais je suis patient et serein. Nous sommes revenus   au XIX° siècle en mer de Chine. Plus exactement en 1894 et 95 lorsque les guerriers japonais ont foutu une raclée aux Chinois, leur enlevant trois îlots et quelques rochers inhabités. Blessure plus douloureuse encore pour le nationalisme chinois que les guerres de l'opium. Je vous ai déjà parlé dans de précédents articles de la guerre de "FAIS MOI PEUR" à laquelle se livre la Chine depuis deux ans. Les îles SENKAKU (pour le Japon) et DIAOYOU pour les Chinois sont donc revendiquées par les deux pays. En Extrême-Orient la susceptibilité NATIONALE est à fleur de peau. Néanmoins depuis 40 ANS qu'ils avaient rétabli des liens diplomatiques, c'est la première fois que le différend a pris un tour explosif.

     L'idée que les deux super puissances mondiales soient impliquées dans un conflit au sujet de ces îlots INHABITES, est plus que saugrenue, mais DINGUE, au point qu'on peut croire que cette attitude pourrait dissimuler une TACTIQUE. in dépendamment de problèmes commerciaux, ou autres, regardez où se situent ces îlots par rapport à TAÏWAN et vous aurez une idée... Par exemple, que tôt ou tard la Chine persistant à considérer TAÏWAN comme sa propre chair et  donc de  la récupérer MANU MILITARI , mais que ça coûterait cher, car les Taïwanais sont résolus à demeurer libres et prospères. et s'arment en conséquence.Les Chinois et les japonais ont pourtant tout intérêt à éviter un conflit aux effets catastrophiques tant leurs intérêts économiques  réciproques sont considérables.

    Le gouvernement chinois est bel et bien l'OTAGE d'un sentiment populaire s'exprimant de façon particulièrement violente ces temps-ci ET QU'IL CONTRIBUE LUI-MÊME A ENTRETENIR, ce dont le monde entier est persuadé.  Le Vietnam, les Philippines, BRUNEI et la Malaisie, objets de revendications du même ordre , mais pour du pétrole, l'ambiance est tendue, d'autant plus que le réarmement forcené des Chinois inquiète même les Américains.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :