• Al Qaeda en Syrie (suite 2)

    Salut citoyens, c'est encore moi! Tantum persevare...MOUHANNAD ALMALLAH  DABAS, pour remercier l'Espagne de l'avoir hébergé lorsqu'il a fui le Maroc, il a fui à nouveau l'Espagne pour rejoindre AL-NOSRA, avec ses deux enfants en 2012. En prime , il avait précédemment participé au tragique attentat de 2004 à MADRID qui avait provoqué 191 MORTS et une flopée de blessés. Il était lié à une cellule espagnole, MAIS AVAIT ETE RELÂCHE. Comme quoi il n'y a pas qu'en France que la justice favorise les criminels. Il avait aussitôt organisé des départs de djihadistes par ferry depuis CEUTA, avant d'établir des camps d'entrainement en Syrie. mais d'après les services espagnols sur écoutes, faute de rallier la Syrie, certains candidats à la guerre sainte pourraient commettre des attentats en Espagne et même en France. deux autres figures syriennes d'Al-Qaeda sont rentrées au pays depuis 2011. L'expert MILITAIRE ABOU MOUSSAB al-SOURI avait poussé ses amis talibans, auxquels il avait prêté serment dans les années 1990, à venir combattre dans son pays d'origine. Après le 11 septembre 2001, ABOU MOUSSA se réfugia en Espagne puis à LONDRES,(of course!) d'où il structura plusieurs cellules DORMANTES en EUROPE, ces chevaux de TROIE,  sont plus nombreux qu'on l'imagine dans toute l'Europe. Quant à ABDOU KHALED AL-SOURI, il aurait péri dans un attentat suicide à ALEP... Certains prétendent qu'il aurait été liquidé par les services secrets saoudiens... ( allez savoir dans ce bordel, s'il n'est pas encore vivant...)ZAHARI de  sa planque AFGHANO-PAKISTANAISE ayant tiré les enseignements des printemps arabesl ne prône plus la mise à l'écart des Frères Musulmans. TOUT LE MONDE Y TROUVE SON COMPTE. Les nuages s'accumulent...

    Sauf les modérés syriens  condamnés  par BACHAR et les islamistes.

    DORMEZ TRANQUILLES, citoyens Vigie-pirate veille sur vous! 

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :