• La Deutsches Heer,  composante de la BUNDESWEHR, forces armées allemandes est incontestablement la force armée la plus moderne d'Europe, malgré des effectifs constamment réduits depuis la réunification allemande et la fin de la guerre froide. Abandonnant la conscription en 2011, elle subit des années  de réformes  castratrices.  Néanmoins,  elle  demeure le fer de lance de la puissance militaire allemande, mais  en illustrant également ses AMBIGUITES et INCOHERENCES.

    Troisième  exportatrice d'armement mondial, elle  maintient  un  effort de défense "relativement" important, en  valeur  absolue- 31, 68 MILLIARDS d'€ en  2012  et   43 , 38 $ en 2013. Soit  le NEUVIEME  budget militaire  mondial- mais minimaliste, si on le rapporte au PIB du pays: seulement 1,4% de sa richesse nationale  brute ( L'élève allemand pourrait faire mieux...) mais l'Allemagne souffre de sa réputation au cours du siècle écoulé dans la mémoire européenne contemporaine aux excès  du militarisme prussien.( Les Russes redoutent toujours les allemands) Bien que vaincue à deux reprises , 1918 et 1945, l'Allemagne a vu ses forces armées tenir dans la guerre froide un rôle majeur.

    Jusqu'à l'implosion de l'URSS, elle  dut faire  face à la  National Volksarmee de la RDA (NVA , intégrée au Pacte de Varsovie et jouissant d'une excellente réputation) Après  la disparition  de l'URSS, elle intégra PARTIELLEMENT l'ex -NVA dans la Bundeswehr. Depuis 1990, elle n'a connu que de  "timides participations" aux  expéditions  constituant le  quotidien  des  autres  armées occidentales.  Il  n'empêche que  depuis une  DIZAINE  d'années, la  Bundeswehr fait  l'objet de  débats. Il faut  dire que  l'Allemagne  a  repris  une  puissance diplomatique,  alimentée  par  son  poids industriel et  économique dans le monde.

    On peut dire  avec une "certaine timidité  de CONTRITION en  matière d'AFFAIRES ETRANGERES. C'est donc pour la DEUTSCHES  HEER que cette question  se  pose   aujourd'hui; Toujours  ce  complexe  de   culpabilité   et  ces VERTS  pacifistes  à  tous  crins.. Jusqu'  à  aujourd'hui  l'Allemagne  a  été avant tout  une puissance militaire terrestre, tout en étant pionnière  en aviation militaire  (premier Etat à avoir inventé l'aviation à réaction). Sa  conception fut essentiellement  orientée vers  l'appui aux  OPERATIONS TERRESTRES. Sa  marine  fut  toujours  subordonnée, (sauf  dans l'action de  ses sous-marins,) aux  exigences  de  la  guerre  continentale.

    Ainsi la HEER est-elle   le véritable  cœur de  la  Bundeswehr  et c'est  sur  elle  que  repose  la défense  du territoire  allemand (heimat). Ses  effectif s de 62524 pour  son personnel  d'active  sont " BAS" depuis  sa création  en  1956. Après  un  pic de  350000  hommes!!! suivant  la réunification et  intégration de la NVA. Après  un  long cycle de  réformes  depuis 15 ANS, elle  a entamé la mise en place en 1997 du  plan  d'une nouvelle armée  de terre pour "de nouvelles missions"(...)  se  réservant  une part  plus active  dans  les  opérations de la paix " aux  marges  de  l'Europe".

    Au début des années 2000, par décisions  de la Cour  constitutionnelle  fédérale de Karlruhe,  des  transformations plus  importantes  ont été permises permettant l'extension à la  prévention des conflits  pouvant menacer  la sécurité de l'Allemagne. Des  réformes  importantes  s'en sont suivies, notamment concernant  la fonte de ses unités blindées. Trois  Etats-majors de Corps nationaux ont  disparu, de  même que  SIX DIVISIONS ont subi  des séries de dissolutions  ("armée de terre du futur"-2001-2006, puis HEER, 2010 en 2006) Les disparitions de divisions , la 5° en 2001, la 7° en 2006. Les 14) panzergrenadiere divisionen  puis  la 13°. La  recréation de la HEER s'accompagne  de  de coupes  sévères (artillerie, Génie, mais les chars sont diminués  par  DIX  EN  QUINZE  ANS(!!!)

    Les  effectifs totaux ne  représentent que 0,23% de  la population désormais  en tenant  compte  de  la  professionnalisation. Tout comme pour  les  autres armées européennes la HEEr est  passée au  niveau de la brigade  comme  échelon tactique de   référence, (soit 7 Brigades  plus la brigade franco-allemande.) Cependant  l'évolution  en cours  provoque  une  restructuration en 3 TIERS: Les EINGRAFKRÄTE, forces  d'intervention , environ 27000 personnels, dotées de moyens  aéroportés, blindés  et artillerie, destinés  aux actions d'urgence, ainsi qu' aux  opérations  les plus exigeantes en particulier les combats de HAUTE INTENSITE.

     Elles  disposent de 2 Etats-majors  de division (1° panzer division  Spéciales du KSK. les éléments allemands de la brigade franco-allemande sont également classés dans cette catégorie. 

    Les Stabilisierungskräfte

    Ou forces de stabilisation (environ 20000 hommes) relativement  plus  denses en infanterie  mais moins  pourvues en Blindés et d'appui  pour engagement dans la durée  mais dans des missions moins exigeantes que celles des Forces d'intervention,  donc en  priorité  dans des opérations du maintien de la paix ou de  stabilisation. Elles incluent l'état-major de la 10° Panzerdivision et de ses deux brigades ainsi qu'une brigade aéroportée de la DSO.

    A suivre

     

     

     

    Google Bookmarks

  • Autrefois, la France  exportait des  armes  dans  le monde entier, ce qui n'était pas  la meilleure  initiative, MAIS suivez moi: lorsque  j'ai démissionné  de l'armée , en  1966, On  m'a convoqué  dans un  bureau  discret  où un Directeur général  de  l'armement, me caressant dans  le  sens du poil, me  dit que  ce serait dommage "qu'un garçon comme moie "(!!!) soit  perdu, patati, patata. ((Que  me proposez vous donc , mon  général?))_ Tout bonnement  de  vendre des  armes françaises. Vous  avez  le  baratin , l'allure ,  vous connaissez du monde , et êtes passionné inter armes,  etc_ (( Mais à qui  pourrais je bien vendre des armes? _ A  KADHAFI et aux ARABES!_ J'éclatais  de rire et  me  levais: (( sans moi , mon  général!))_ Vous  êtes un boy scout. Si nous  ne vendons  pas à ces gens-là ce sont les autres qui le  ferons. Si nous  ne vendons  pas des armes à  l'étranger, nous  ne  pourrons  pas armer  notre  pays, c'est  simple!_ (( Sans doute, mais  je  préfère  pouvoir  dormir en paix, plutôt  que ces armes  servent  un  jour  à  tuer  des soldats  français.)) Je saluai et sortis sans un mot. Bien qu'on m'ait promis un salaire  en conséquence(...) Pour m'occuper  de la course  au  large française; où je me suis levé la peau pour un salaire de professeur. C'était toujours un combat  pour notre  pavillon et  j'y ai  pris  mon pied.

    Plusieurs  années  plus  tard, en Polynésie, je  fis la  connaissance du  docteur Xavier GASTINEL, petit-fils  du  général LE PULLOCH, sous les ordres  duquel j'ai servi à la  Brigade Mauritanie-Sénégal. Le  plus formidable  patron  qui  m'a donné  le plus  beau  commandement de  ma carrière et je  n'étais lieutenant (...) Le Pulloch  était  considéré  comme une  terreur  dans  les Troupes  de Marine. Il  a fini comme CMAT, chef d'Etat-Major de l'Armée de terre. Un  de  ses fils  était pilote  d'Hélico  baroudant au Tchad,  comme capitaine. Il  fut descendu  par les  Libyens, armés  par  les Français. La  république  lui refusa  d'apposer sur sa tombe :"MORT POUR LA FRANCE" (sic) Il fallut  qu'il aille supplier  MITTERRAND, lui  CMAT pour avoir l'autorisation  de l'épitaphe  souhaitée!!!(sic) Je ne  regrettais  donc  pas  de ne pas avoir vendu  des armes  à ce  salaud  de  Kadhafi.

    A cette époque nous  vendions des  mirage aux arabes , des  chars Leclerc, et d'autres  armes encore. Depuis,  nos Rafale  sont toujours at home, et nos  Leclerc ,aux abonnés absents, pourtant  excellents  chars ne se vendant plus. En revanche  les  Allemands nous  damnent le  pion en vendant comme des petits  pains leurs LEOPARDS 2 et suivants, sans  parler d'autres  matériels  de qualité. Les FRitz ont de tous temps  été des fabricants d'armes de qualité. Tout cet avant-propos, pour  en venir  à nos  frères allemands  dont l'armée  est actuellement  la plus forte d'Europe , bien  que châtrée  comme la nôtre. Mais comme  chacun sait, l'Allemagne ,  par sa  CONSTITUTION et son  COMPLEXE d'EX-NAZI, ne  veut pas faire autre  chose que défendre l'Europe. Exceptionnellement  a-t-elle expédié  4500  gars en Afghanistan  au  titre de l'OTAN, mais  a toujours refusé de  nous aider  sur le  terrain dans nos OPEX  pourtant bénies par  l'ONU. Nous  en sommes là  et  l'Europe  n'a toujours pas de DEFENSE EUROPEENNE  malgré  ses multiples réunions  et vaticinations. L'Allemagne  n'est  que  vaticinatrice. Pour  ne pas la fâcher, nos gouvernants  et élus divers, gardent  profil bas. Aussi  est-il intéressant  de vous instruire  sur l'armée allemande.

    A suivre

    Google Bookmarks

  • La QUATRIEME CONSEQUENCE  est pourtant l'affaiblissement de notre système de dissuasion qui suppose une architecture générale de défense équilibrée, sa crédibilité reposant en particulier sur l'EXISTENCE de  FORCES  CONVENTIONNELLES  ROBUSTES propres à éviter les "dilemmes du "TOUT ou RIEN", à repousser les  manœuvres  de contournement en  dessous   du  seuil nucléaire, à  afficher- par l'ACTION- la VOLONTE de nos  dirigeants  d'utiliser  autant  que  nécessaire la force  militaire. Or ,  la  sacralisation  de notre arsenal nucléaire produit l'effet  contraire à l'effet recherché; elle l'affaiblit. En DIX ANS , nos CAPACITES CONVENTIONNELLES  ONT été  REDUITES  DE MOITIE (...) ce  qui désé quilibre  et  affaiblit autant notre système global de  défense. Si  nous nous  obstinons  dans les  voies  actuelles, notre  dissuasion  nucléaire sera  dans peu  de  temps  semblable  à notre  LIGNE MAGINOT que la troisième  république avait finalement DENATUREE en la privant, pour des raisons BUDGETAIRES (encore une fois!), des  robustes forces d'intervalles  et  de  contre-attaque  qui  étaient prévues , à l'origine, dans ce système global de défense (pourtant aucun général n'a démissionné!) ( ça ronronnait doucement; nous  vaincrons  parce que nous  sommes   les  plus  forts!)

    ((Les capacités nécessaires à l'action en mer sont déficitaires... La posture de dissuasion est tenue, mais sous forte contrainte et les opérations  extérieures  soulignent  à chaque  fois NOS  PRINCIPALES INSUFFISANCES DANS LES CAPACITES INDISPENSABLES AU RENSEIGNEMENT ET A LA PROJECTION DE NOS FORCES.)) le pire n'est pas écrit,  mais  une profonde dégradation de notre défense est désormais en marche: nous  sommes tous placés - citoyens,   chefs militaires, responsables politiques ,   devant des  responsabilités  historiques . (mais ce problème intéresse-t'il les Français?  ( la cigale et la fourmi)                                                        

     

    Google Bookmarks

  • CONSEQUENCES STRATEGIQUES

    La deuxième conséquence  est la  détérioration de  notre capacité  à contrôler  les espaces. Qu'il s'agisse  d'espace maritime, aérien  ou terrestre,   " MASS MATERS". Le  nombre  compte. L'amélioration des  capacités techniques  de nos  équipements ne  compense que partiellement  la diminution de  nos parcs.  Nous  ne  pourrons  plus contrôler  que  des  espaces  de plus en  plus réduits, alors  même que nos théâtres d'opérations semblent  devoir devenir de plus en plus vastes. (La guerre coûte cher!) Certes les armées françaises n'étaient déjà  plus  capables de rendre  aux Français  les  services  que  les armées  japonaises  ont  rendu à leur  population  désemparée  lors  de  la crise de Fukushima, avec 100.000 HOMMES  déployés au  sol  en  huit jours, mais  le  seront  encore bien  moins.

    (Pourvu que les boueux ne se remettent pas en grève!) Nous  ne  serons de moins en  moins en mesure  de gagner  les  GUERRES, parce  que "IN FINE", gagner  la guerre, c'est  contrôler l'ESPACE et  que cela  nous  sera de plus en plus difficile (Seuls , c'est impossible!) Nous  pourrons éventuellement "FAIRE LA LIBYE", mais la Libye  fut  un  grave  échec stratégique... La troisième  conséquence  est  la  diminution  de  notre excellence  opérationnelle. la  dernière LPM  était marquée par un DEFAUT MAJEUR auquel il  n'est pas  porté remède. Les  trois  armées  ont du faire face au renchérissement de l'ENTRETIEN PROGRAMME des MATERIELS (EPM) et n'ont pu  que constater l'accroissement constants du  fossé entre le besoin en EPM et les ressources qui étaient affectées (nous ne sommes plus sous vercingétorix.(les armées modernes sont lourdes en matériels , véhicules et armement) . CONSEQUENCE: la sous-évaluation du MCO (Maintien en condition Opérationnelle  du  Matériel) a induit  une  PAUPERISATION  GLOBALE des MOYENS et une PREPARATION  OPERATIONNELLE  INSUFFISANTE. Se  sont  ensuivies une EROSION de la DISPONIBILITE et du POTENTIEL des PARCS et FLOTTES,  des  prises  de RISQUES  LOGISTIQUES  et  l'IMPOSSIBILITE de  REALISER  l'activité  garantissant  la  FORMATION  et le MAINTIEN des  SAVOIR-FAIRE.

     

    Dans  les  trois armées (terre, marine, air), il a  fallu prendre des mesures DRASTIQUES de REDUCTION d'ACTIVITE, en RETRAIT DES OBJECTIFS  FIXES. Les LPM  se suivent  avec leurs cibles AMBITIEUSES d'ENTRAINEMENT, MAIS LES INFLEXIONS FINANCIERES ont des conséquences  LOURDES sur  la disponibilité  des  MATERIELS, puis  sur la  qualité de   l'ENTRAÎNEMENT .

    Pour le CEMA, avant même cette LPM, en  ce qui concerne  l'activité opérationnelle  (( NOUS ETIONS  EN DESSOUS  DES  NORMES PARFOIS CLAIREMENT  EN-DESSOUS!)) ( Mais ce qui n'a pas empêché nos AMATEURS de  partir en guerre.  Lors  des exercices 2011 et 2012 la Fonction  Stratégique  DISSUASION a  bénéficié de moyens conformes à a  la programmation, force  est de  constater que  cette SACRALISATION a contraint les Armées conventionnelles à REVOIR à la BAISSE leurs normes de  préparation opérationnelle et à consentir des REDUCTIONS TEMPORAIRES de CAPACITES. Rendant désormais les forces conventionnelles  OFFICIELLEMENT  VARIABLES d'AJUSTEMENT"  ( border line kafkaïen...) Décidément   le général   Hollande  prend de plus en  plus  de risques  et  les médias  AUX ORDRES se taisent...)(Dormez  tranquilles  citoyens, le Guet veille  sur  votre  sommeil!)

    Les  militaires, "espèces  de lapins  en  uniformes,  vous saluent, mais vous  auront  prévenus: tant  va  la  cruche  à l'eau...

    A suivre

    Google Bookmarks

  • Chers amis, ce coup-ci, nos amis de la police politique du règime ont fait mieux; ces petits pervers m'ont laissé taper mon article sans moufter, pour en finale me l'escamoter, mais sans le faire disparaitre. Alors pour le retrouver, c'est simple: allez sur LPM 2 et faites tourner votre mollette et vous verrez apparaître une partie essentielle de cet article important: bonne lecture! (( INTERVENIR n'est  pas  un problème "DURER" est  en revanche  beaucoup  plus  difficile, avec des  logiques  de  cycles" DESENGAGEMENT/ RECUPERATION/ REMONTEE EN PUISSANCE/REENGAGEMENT" très consommateurs en effectifs.

    Les " DISCONTINUITES CAPACITAIRES" proviennent des faiblesses de certaines capacités clés ( transport stratégique, ravitaillement en vol, armes SEAD- suppression of  Ennemy Air Defense - renseignement) et des impasses  faites sur  les  programmes  de" COHERENCE  CAPACITAIRE" ou AOA, "Autres  Opérations d'Armement". Un effort va être  fait  pour le  renseignement, et je  m'en  réjouis, et chacun  s'en réjouit. Mais quid du transport STRATEGIQUE, l'une de nos carences MAJEURES?... Ainsi la cible des A400M ( attendus comme le messie depuis  près de 20 ans!!! est  DRASTIQUEMENT  réduite  (euphémisme). Coté  marine,  au lieu de  4 Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC), nous devrons nous contenter de trois. ( Alors que les Russes ayant particulièrement apprécié le navire  nous en ont déjà commandé...)

    Quant  à  la capacité  de projection" OPERATIVE et TACTIQUE," essentielle  dans les  vastes  espaces  de nos  engagements, elle  est  une de nos faiblesses traditionnelles; or elle va ENCORE SE DEGRADER. Aucun HELICOPTERE LOURD  à l'horizon et les NH90 FORTEMENT RABOTES!... Enfin,  en  cherchant à préserver l'ensemble des programmes  dits "A  EFFET  MAJEUR", cette  LPM  CONDAMNE  nombre de "PETITS  PROGRAMMES", ceux qui assurent justement la "COHERENCE  OPERATIONNELLE"

     

    La dérive  déjà constatée lors de l'exécution de la dernière LPM  N'EST PAS  CORRIGEE; le CMA le MARTELE  :(( LE  FONDEMENT DE  L'EFFICACITE OPERATIONNELLE, C'EST LA COHERENCE!)) Hélas, la LPM l'affaiblit  à  nouveau... Quant  au " DEFICIT D'AUTONOMIE STRATEGIQUE", il est  établi  puisque  la LPM  répète à l'envie qu'il faut le  COMBLER (?!) Dans les faits, chacun  sait que la  France  n'est  capable de  mener dans la durée que les opérations  AVALISEES par les ETATS-UNIS dont elle attend justement les  capacités qui lui font défaut !!!( cqfd, nous ne sommes plus que des SUPPLETIFS!)

    La France,  grand  pays  de  tradition  militaire, forte  de 65 MILLIONS d'habitants,  ne  sera  désormais  en mesure de participer à une opération  majeure en COALITION qu'à hauteur de 15000 d'Hommes et de 45 AVIONS!!!!!!!  Au sein d'une coalition, nous n'aurons plus désormais ni EFFET, ni INFLUENCE STRATEGIQUE. Nous  ne serons plus qu'un   partenaire  mineur  une " PROXY  FORCE".

    A suivre

     

     

    Google Bookmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique