• Depuis plus de dix ans le budget des armées a subi des coupes continuelles que nous avons subies en grinçant des dents et fermé nos gueules. Chaque fois qu'il faut faire des économies (c'est-à-dire TOUJOURS), ce sont les armées qui trinquent; et ça commence à bien faire ,au point , JE LE REPETE que tous les chefs d'Etat-Major des trois Armes et le big boss ont mis sur la table une demande  de démission et que même le ministre a du ruer dans les brancards. Curieusement , les sénateurs parfaitement informés,  sont restés muets (...)

     A l'heure où je tape mon texte, selon diverses sources... les nouvelles COUPES varieraient de 2 à 9 milliards d'euros!!! jusqu'en 2017.  Les ministres, dans le même temps, restent PARFAITEMENT AMBIGUS sur la question arguant certes de la LPM, mais aussi de la nécessité pour tout le monde de faire des EFFORTS... Reste que le budget  de la défense déjà INSUFFISANT à la cadence des OPEX ( pour les résultats qui en résultent) passerait ainsi sous la barre des 30 milliards avec des conséquences cette fois, IMPREVISIBLES: les précédentes réductions ont majoritairement généré d'IMMENSES PERTES D'EMPLOIS- 82000 hommes en dix ans! et certaines pertes dans le domaine des programmes déjà châtrés vont enfler les chiffres du chômage.

    Or il faudrait tailler non plus dans le" MUSCLE", mais dans "L'OS" et les forces, toutes armes comprises devraient tailler dans le budget PRIMORDIAL de l'EQUIPEMENT. Exemples; réduction du nombre des ravitailleurs en vol) MRTT, blindés usés jusqu'à la corde, à remplacer VBMR et ERBC. Diminution drastique de notre flotte aérienne de combat, quant au programme naval, c'est de même ordre alors que la tension en Europe de l'Est s'accroit dangereusement ...

     Si notre niveau d'ambition stratégique  demeure IDENTIQUE , il faut  annoncer urbi et orbi que la France n'a plus les moyens de cette politique, d'autant qu'elle est seule, ou presque , depuis des année à jouer les gendarmes du monde ; Même la puissante Amérique a levé le pied. Les armées ont besoin d'URGENCE de SAVOIR, car on ne peut pas dire que la COMMUNICATION soit des plus pertinentes. Les industriels  se fiant encore aux promesses déjà INSUFFISANTES de la dernière LPM, sont de plus en plus inquiets. Giscard d'Estaing s'était fait rabrouer quand il avait déclaré que la France n'était plus une grande puissance, mais il est temps de se REVEILLER: l'époque des COCORICO est terminée.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Combattre en Afrique est toujours délicat: les conditions ne sont pas optimales et les grandes distances ne permettent pas d'assurer un soutien logistique ou médical adéquat, malgré les progrès; les officiers de ma génération ayant débuté dans le désert ( Mauritanie et le sahel, Sénégal ) ont connu des conditions encore plus rudes qu'actuellement ), aussi pouvons nous  nous mettre à la place de nos jeunes qui sont engagés sur un terrain difficile, et sous un climat des plus rudes pour des Européens.  Mais c'est d'autant plus le cas lorsque les FINANCES des Armées ne permettent plus de procéder à des achats d'urgence, car ce sont les mêmes qui tournent dans les OPEX., les mêmes véhicules surtout. Nos effectifs ont tellement diminué que la cadence  des rotations s'est accélérée. Le matériel souffre et les hommes fatiguent. Les citoyens considèrent que nous avons choisi ce métier en connaissance de cause, donc nous devons TOUT accepter, et avec l'obligation  de toujours nous taire, aucun syndicat ne protège les militaires de carrière, ce dont les plumitifs et bureaucrates se moquent, mais dont les combattants sentent le poids , quand TROP devient TROP...

    In fine, les conditions des soldats en opération en RCA sont plus que DEGRADEES. Le climat et les conditions sanitaires sont éprouvantes: sur 2000 hommes engagés, au moins 56 ont été touchés par le paludisme et d'autres maladies dites tropicales... chiffre sans doute sous-évalué. Plus largement, les conditions de vie sur place sont tout aussi critiquées que la FIABILITE du MATERIEL engagé qui a souffert du climat, du sable  et d'une usure en résultant.

    Pannes à répétitions loin des ateliers. Les mécanos doivent faire des miracles, isolés en pleine brousse... Le système D, spécificité des soldats français dans les conflits, a toujours fait l'admiration des Anglos-saxons. L'inadéquation des matériels sont le LOT QUOTIDIEN DE NOS HOMMES...Lors de la première   guerre du Golfe, dans tous les domaines nos soldats ont fait l'admiration des Américains; De même durant la campagne de 1944-45, à la Première armée française, tant que nous fûmes dépendants de la logistique américaine, c'était la vie de château. Du jour où nous avons retrouvé l'intendance française, ce fut le brutal déclin, au point qu'à l'entrée de l'Ecole de Coëtquidan,  nos conditions de vie  furent telles (CF; la saga d'une génération sacrifiée)   que    plusieurs  camarades, devant les uniformes et les équipements qu'on nous distribua  ( les mêmes tenues que celles des prisonniers allemands), préférèrent quitter l'armée (sic). Ce faisant , ils s'épargnèrent la nourriture de l'ordinaire. En Indochine , les troupes engagées dans les SECTEURS manquaient de tout , à la différence des grandes unités... et encore...  De plus si vous  commandiez des unités de partisans , seule une mentalité de pirate vous permettait de survivre. En France, les soldats de l'armée de terre , suivant leur arme étaient des déshérités. C'est l'honneur de la légion Etrangère d'avoir toujours traité ses hommes comme des HOMMES. Si un journaliste courageux a l'occasion d'interviewer les  soldats de SANGARIS à leur retour et d'en faire des articles dans la Presse , les citoyens payant leurs impôts, ,auraient l'occasion de connaitre la vérité édifiante.

    Comme "on" vient de me supprimer ma dernière page , je vous quitte, mais à bientôt!

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Alors que l'indifférence demeure presque générale, quant aux CONDITIONS de vie précaires des soldats de la force "SANGARIS", l'opération apparait comme de plus en plus "HASARDEUSE" de la part de Paris...D'autre part , l'usure des véhicules , les équipements et des tas de détails faisant la vie quotidienne de soldats placés dans cette situation ubuesque se révèlent, alors qu'on ne pourra pas de sitôt remplacer véhicules à bout de souffle en particulier...On aurait voulu écœurer des combattants PROFESSIONNELS au XXI° siècle on n'aurait pu faire mieux!

    Bien que des engagements relativement faibles au début, aient eu lieu au départ, on notera que pour une opération de" STABILISATION"( j'aime l'euphémisme), il furent souvent plutôt intenses contre des bandes armées déchaînées. le 5 mai dernier, un accrochage d'une patrouille française forte de plusieurs sections d'infanterie motorisée contre des combattants "non identifiés" opposa nos gens à des combattants musclés. les combats durèrent trois heures. Nos soldats durent faire usage d'une importante puissance de feu pour en venir à bout;  missiles ERYX, mortier de 81m/m, et même le tir guidé d'une bombe GBU-12 par un MIRAGE 2000. tant l'armement des nnemis-RPG-7, Mitrailleuses lourdes de14, 5m/m sur pickups, témoignent d'un DURCISSEMENT GENERALISE des opérations, y compris celles présentées comme du "SIMPLE  MAINTIEN DE L'ORDRE"( il y aurait des trous dans les renseignements? Une colonne de pickups ?)

    Paris est prévenu: si les combats devaient s'intensifier, et que la relève de l'ONU ne se mette en place qu'en SEPTEMBRE, nos hommes sont appelés à combattre contre des durs, armés d'armes lourdes, apparemment aguerris, et décidés à en découdre. La question des EFFECTIFS va se poser et des armements adaptés, et en quantité suffisante. Ce ne sera plus une affaire de gendarmes ou de CRS . Vu la qualité des contingents africains (entre nous, NON MOTIVES), une fois de plus nos soldats seront isolés face une situation qui se dégrade sans que nous fussions prévenus (!!!)D'après des renseignements dignes de foi, même les soldats du GRAND Nigéria sont loin de faire le poids contre BOKO HARAM, alors les autres détachements sont du type gardiens de dépôts. Ce sont des bandes venant du Sahel, des guérilleros entrainés et résolus qui s'ajoutant aux milices chrétiennes locales déchainées foutent un sacré bordel. Il ne sera pas facile pour des chasseurs à réaction de bien repérer les salopards dans la végétation  qu'ils savent utiliser.

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Vous avez appris comme moi, que tous les chefs d'Etat-Major avaient mis sur la table leur demande  de démission si le gouvernement touchait un cheveu à la LPM déjà considérée comme sinistrée, alors que nous sommes embourbés en Afrique et que notre absence de stratégie y est une des causes la plus grave. Depuis des mois, j'ai signalé les interventions fondées et courageuses du général Vincent DESPORTES, dont, comme vieux grognard africain, j'approuve totalement la réaction.

    Un profond silence s'ensuivit; les médias, curieusement sont demeurées  muettes alors que notre situation est devenu grave. Je ne sais pas qui commande au Mali, mais quand j'ai appris que le nouveau président malien était parti en guerre , SANS PREPARATION, et SANS MÊME PREVENIR LE COMMANDEMENT, pour attaquer benoitement KIDAL, repère de djihadistes avec son armée de Charlots; qui évidemment a reçu  une nouvelle dérouillée meurtrière.... Comment prendre au sérieux de tels événements? Non seulement le général Hollande ne tient pas la route, mais si  nous laissons des instituteurs de brousse jouer aux généraux, le ridicule va nous atteindre...GRAVE!

    Juste alors que nous devions réorganiser notre dispositif en glissant sur DJAMENA! De même comment comprendre le carnage dans l'église en Centrafrique et que Bangui redevienne un piège? le résultat désastreux c'est que nos soldats se font huer et même canarder par ceux-là mêmes que nous devons protéger!!! Conclusion: non seulement nous n'avons pas mis les effectifs suffisants dans ce cloaque et d'autre part ce détachement de l'ONU sent fortement le bordel africain. Notre détachement est trop léger pour couvrir ce vaste espace de jungle et de brousse .Maintenir l'ordre dans de telles conditions alors qu'apparemment nos soldats sont les seuls valables?

    Plus le temps passe, plus les forces internationales françaises et (africaines de valeur plus que douteuse) se voient ACCUSER DE PARTI PRIS PAR LES DEUX CAMPS!!!!!!! Selon les témoignages récents de nos propres troupes, la situation est extrêmement TENDUE et le risque de nouvelles tueries est élevé, si on ne fait pas attention!( cette dernière phrase semble un euphémisme bizarre pour un militaire...) Ce cycle de vengeance et de contre-vengeance plombe toutes possibilités de réconciliation, donc tout retour à la paix, TANT LA HAINE DEMEURE FEROCE DANS LES DEUX CAMPS...

    Le plus grave , c'est que cette fois-ci, le raid contre l'église notre Dame de Fatima, a fait une démonstration témoignant d'une ORGANISATION cohérente de la part du groupe musulman attaquant... Des extrémistes des deux camps semblent s'être organisés et rééquipés, sabotant toute tentative de remise en ordre. Les effectifs sur place sont TOTALEMENT insuffisants, en outre les problèmes linguistiques pour les communications semblent se poser 

    Et si on compte sur la solution politique pour régler cette affaire, ça n'est pas pour demain .Il aurait fallu le prévoir avant que l'intensité de la haine ait atteint cette violence ; nous sommes en Afrique où les diplomates sont rares...Quant à l'Etat Centrafricain, il est toujours au point mort ,ce sont de braves ONG qui se démerdent comme elles peuvent , en prenant des risques car elles sont sans défenses.

    Une fois de plus , l'ONU aura prouvé son impuissance, car le niveau des troupes engagées est absolument insuffisant , ni en qualité et  plus encore en nombre; ça sent l'amateurisme à plein nez . Si nos gars sur place doivent  attendre MI-SEPTEMBRE pour être relevés, je leur souhaite du courage car d'ici là, parler de juges de paix  dans les conditions actuelles, ça laisse rêveur, mais  ça promet de nouveaux carnages...Pépé Le Drian doit s'arracher les rares cheveux qui lui restent...C'est un gâchis innommable!

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • ,C'est parti pour le camarade Poutine : Vladimir  Premier, Tsar   de   la grande Russie, qui vient de créer son EURASIE pour concurrencer l'Union Européenne. La cérémonie s'est tenue au Kazakhstan, en grande pompe ; présidait Vladimir assisté de deux dictateurs bien connus , celui de BIELORUSSIE ainsi que l'invitant un grand copain  de notre DEPARDIEU. Le président d'ARMENIE est attendu. Affaire à suivre car ces messieurs désirant quand même tenir Poutine à distance ,ont exprimé le désir de limiter l'association à un marché commun. Notre Vladimir Premier est fort marri que les Ukrainiens ne veuillent en aucun cas faire partie du club. 45 millions d'habitants plus civilisés que des moujiks, en effet ça fait désordre. D'autant qu'ils paraissent plus décidés que jamais à ce considérer comme Européens; affaire à suivre...

    Pierre Le GRAND, admirateur de l'Occident, décida d l'imiter dans tous les domaines. Poutine  en bon Tchékiste  INTELLIGENT, ne voulut pas le suivre, et décida d'un retour aux sources, mais paradoxalement en  s'alignant sur SOLJIENITSYNE; en reconstruisant sa Russie en faisant appel à la TRADITION.... à l'Eglise, à la culture russe, les SLAVES avant tout, à la terre et aux vertus spécifiques du peuple russe. Il souhaite  bâtir un pays et un régime pour DURER, une démocratie de progrès , mais entre ses mains d'acier...

    La révolte ukrainienne, alors que curieusement, la nouvelle armée russe équipée  de neuf, montrant ses muscle le long de la frontière ukrainienne, comme pour une partie de FAIS MOI PEUR- la tactique chère aux dictateurs- semble avoir foiré modifiant les plans prévus qui eussent été beaucoup plus ambitieux si les Ukrainiens avaient eu la trouille devant ce déploiement de puissance. Certes il en a profité pour récupérer la Crimée au passage, ce qui sembla trop aux Ukrainiens , mais que les Occidentaux frileux semblent avoir admis. Violant les frontières internationalement reconnues sans problème, ce qui va encourager les camarades chinois à faire de même en Extrême -Orient, ce qui nous prépare un beau bordel à moyen terme. Donc après son Traité de sécurité collective pour établir sa zone d'influence, il a embrayé sans perte de temps sur une zone douanière et l'espace Eurasien. Lui, habitué à pousser ses pièces prudemment l'Ukraine l'a surpris, modifiant ses plans... créant un espace à l'Ouest.

     Alors que le Pacte de Varsovie s'est évaporé , l'OTAN est toujours en place avec de nouveaux clients plus décidés que jamais à rester à l'Ouest, car ils ne connaissent que trop les Russes qui ont recommencé à défiler à Moscou comme sous Staline, pour impressionner le monde entier. La Pologne n'a pas réduit son budget d'armement et les Etats Baltes ont invité les Marines  américains à faire des manœuvres chez eux. Poutine redoute un nouvel éclatement, alors que ce serait déjà rude de contenir un adversaire dans un espace couvrant neuf fuseaux horaires! Comment maintenir une image  de puissance face au monde sans maintenir dans cet espace immense un système AUTORITAIRE? Ce qui explique que dans l'histoire russe, l'outil de la puissance A TOUJOURS ETE MILITAIRE!

    Mais pourra-t-il  poursuivre son réarmement actuel sans NUIRE AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE???

    Google Bookmarks

    votre commentaire