• Le même expert rigolo et "OBJECTIF" ajoute:(( grâce à l'annexion de la Crimée!!!) la  Russie  a  pu mettre la main sur "quelques entreprises", mais qui ne sont cruciales ni pour la Russie ni pour l'Ukraine (...)  )) Reste quand même que pour Moscou l'intérêt de ces usines ne fait aucun doute ( qui pourrait en douter?) En effet, PLUSIEURS tentatives d'acquisitions RUSSES ayant échoué au cours de LA DERNIERE DECENNIE... la dernière remontant à début mai 2013! Quand des PARLEMENTAIRES RUSSES ont demandé au Vice premier ministre DIMITRI ROGOZINE d'étudier la possibilité d'échanger la DETTE GAZIERE de KIEV qui s'élevait alors à 18,5 MILLIARDS de $ contre un transfert de propriété de TOUTE UNE SERIE d'ENTREPRISES DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL UKRAINIEN. La réponse fut catégorique: (( je ne pense pas que quelque gouvernement ukrainien 'ACCEPTE   JAMAIS d'ECHANGER UNE DETTE CONTRE DES ACTIFS ( ben voyons!)

    Aussi POUTINE a ordonné que TOUTES LES COMMANDES militaires soient désormais satisfaites par des entreprises russes. Un retour à l'autarcie soviétique, en somme. Ce qui devient très compliqué.(( trancher les nombreux liens qui existent entre deux pays qui formaient un tout cohérent, il y a encore peu, explique   Ruslan  PUKHOV, expert militaire russe,  directeur du Centre d'analyse stratégiques et  technologiques, JE PENSE QUE ça VA PRENDRE DES DECENNIES et requiert des efforts très coûteux.))

    En effet, les tensions avec KIEV ne datent pas d'hier; Depuis qu'ils ont acquis leur indépendance , les Ukrainiens ont tenu à montrer qu'ils n'étaient plus les SERVITEURS de Moscou, se considérant comme Européens. En 1990 déjà, les officiels russes envisageaient de localiser en Russie la production de pièces importées d'Ukraine. Mais le montant  élevé des investissements nécessaires avait visiblement dissuadé les décideurs  d'adopter cette option.

    (( Pour remplacer les moteurs ukrainiens, la Russie aura besoin d'au moins CINQ ans. mais pour les missiles, c'est beaucoup plus compliqué, car la documentation et les spécialistes se trouvent en Ukraine. La Russie n'aura d'autre choix que de concevoir seule , des fusées d'un type nouveau)) estime le même expert. Ruslan PUKHOV prédit même  à l'Ukraine des EMEUTES si des dizaines de milliers d'employés de MOTOR SICH perdaient leurs emplois lors de la rupture des commandes russes. Si l'Ukraine perdait une région supplémentaire, il ne lui resterait qu'à se tirer une balle dans le pied ou ARMER SON  ADVERSAIRE. la situation  n'est pas prés de se détendre, car l'amour propre des ukrainiens a chauffé les esprits, le peuple se considérant  pour une fois indépendant et  fier d'avoir recouvré  sa  liberté.

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Je vous ai écrit récemment que Poutine avait  sans doute commis sa première faute avec la Crimée  en poussant un PION trop loin. Nous allons donc vous expliquer que les peuples ayant bonne mémoire , ne se révoltent pas sans biscuits. Non seulement  les Ukrainiens ont été martyrisés par Staline dans les années 30, mais malgré l'importance qu'ils avaient dans l'histoire russe , ont été tenus longtemps en laisse. Mais , figurez vous que la Russie et l'Ukraine sont sérieusement INTERINDEPENDANTS dans un domaine VITAL pour Moscou: l'INDUSTRIE de l'ARMEMENT...Et fin avril, les Ukrainiens  réagissant avec fermeté l'ont rappelé à Moscou, décidant de STOPPER toute EXPORTATION d'ARMES et de composants militaires vers la Russie, accusée d'ailleurs , à juste titre, de SOUTENIR FINANCIEREMENT et MILITAIREMENT la rébellion SEPARATISTE PRO-RUSSE dans l'Est de l'Ukraine.QUAND LA FICELLE EST TROP GROSSE, TROP C'EST TROP!  Et comme les ukrainiens n'ont pas l'intention de MOLLIR., notre TCHEKISTE est bien emmerdé.

    TEL est pris qui croyait prendre.Depuis, la question revient sans cesse dans la presse des deux pays, tant  leurs INDUSTRIES sont INTERDEPENDANTES et CRUCIALES d'un point de vue non seulement militaire mais ECONOMIQUE! La moitié des moteurs des hélicoptères MI-8 et MI-24, ainsi que de   plusieurs avions de combat russes viennent de l'Usine  MOTOR SICH de ZAPOROJIA, en Ukraine. De même , le MONSTRUEUX MISSILE INTERCONTINENTAL SS-18 ou R-36, pièce centrale du dispositif de dissuasion russe, est conçu et FABRIQUE à l'usine YUZHMASH de DNIPROPETROVSK...

    Les systèmes de guidage des missiles SS-19 et SS-25 viennent de KHARKOV. Prenez une carte et notez la position de ces usines, vous comprendrez alors pourquoi les SEPARATISTES réclament leur indépendance cousue de fil blanc. De même, 60% des moteurs des navires de guerre russes viennent de l'usine de MYKOLAÏV . Inversement , les hélicoptères ukrainiens ne peuvent voler sans leurs pales fabriquées UNIQUEMENT en RUSSIE...

    Evidemment des  gens bien INFORMES "soupçonnent " la Russie de chercher à travers le CONFLIT à METTRE LA MAIN SUR LES PIECES LES PLUS PRECIEUSES DU COMPLEXE MILITARO-INDUSTRIEL UKRAINIEN, situées dans le Sud-Est ukrainien MAJORITAIREMENT RUSSOPHONE... CQFD! Comme par hasard, à PROXIMITE DES ZONES D'AFFRONTEMENT.

    TOUTES LES USINES DU COMPLEXE UKRAINIEN  SE TROUVENT SUR LE TERRITOIRE DE LA" NOVOROSSIA", une fédération de six régions ukrainiennes que les séparatistes pro-russes veulent former aux  dépens de KIEV... Evidemment un expert du système , directeur  travaillant pour le magazine "DEFENSE EXPRESS", prétend que "c'est exagéré (...)Les habitudes totalitaires se perdent difficilement et les Ukrainiens connaissent la musique...

    Je sens qu'on me presse de terminer, alors à bientôt!

    A suivre

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Dans un précédent article, je tiens à rappeler que considérant l'affaire ukrainienne, les méchants n'étaient pas tous chez Poutine, car les Américains avec leur psychologie habituelle de cow-boys, n'avaient pas à chercher à implanter l'OTAN comme des banderilles sur un taureau, encerclant Russie alors qu'il n'était pas question de l'attaquer. Les torts sont donc partagés, entendons nous. Quant à la nullité européenne se présentant désarmée avec arrogance!  bardée de représailles mondaines, c'est plutôt comique. Mais il n'est pas moins vrai que Poutine , lorsqu'il occupait son poste au KGB en RDA dirigeait des agents de l'Allemagne de l'Est infiltrés en Europe de l'Ouest. Lesquels n'ont sans doute pas tous été  découverts; quand on fait ce métier on ne peut pas avoir les URINES CLAIRES...Ce poste impliquait des actions  de guerre en temps de guerre froide. C'était l'époque où on découvrait PARTOUT des sous-marins soviétiques infiltrés en Suéde , en Norvège aux Pays Bas et ailleurs...(j'en ai même été témoin en Hollande)

    C'est pourquoi il faut sérieusement surveiller la montée en puissance actuelle de la Russie, tout comme celle beaucoup plus inquiétante de la Chine, qui impliquera tôt ou tard l'Amérique. On peut déjà, rien qu'en étudiant le type des armements en développement, avoir une idée de la stratégie des Etats intéressés et ses futurs objectifs; ainsi les chinois  semblent beaucoup plus ambitieux que les Russes. Leur persistance à construire des porte-avions  est une indication précise, surtout qu'elle mène de front celles des sous-marins nucléaires. Les Russes , n'ayant plus l'ambition de convertir le monde au communisme , ont un programme plus rétréci et défensif de leur empire traditionnel, avec des vues sur les régions polaires nordiques. Ils se sont débarrassés des porte-avions mais ont construit de redoutables croiseurs lance-fusées anti-navires et leur chantiers navals sont en pleine activité. Poutine veut rendre à la Russie son rang de grande puissance.

    Les Chinois sont plus inquiétants, car ils ont carrément des ambitions territoriales connues face au Japon , la Corée du sud , le Vietnam, les Philippines, BRUNEI et la Malaisie et qui sait? TAÏWAN quand le moment sera venu (...) Pour l'instant, le Vietnam et les Philippines sont prioritaires dans le programme de l'OGRE chinois.  Les provocations continuelles des Chinois en mer de Chine méridionale ont fini par aboutir à l'implantation d'une plate-forme  pétrolière dans les eaux  vietnamiennes. Rappelons donc qu'en 1980, les navires chinois avaient coulé des patrouilleurs vietnamiens dans ce secteur. La récurrence  des accrochages dans cette zone, même avec des navires américains toujours "curieux", a le plus souvent comme intervenants des inoffensifs chalutiers chinois . Et justement, récemment, un "PAISIBLE" chalutier chinois a été éperonné par un patrouilleur vietnamien, puis capturé, au "MOTIF" qu'il se serait avancé de 96 kilomètres dans la zone économique exclusive d'HANOÏ, POUR Y PRATIQUER LA PÊCHE à la TORTUE,ILLEGALE AU VIETNAM!!! D'où protestations de Pékin. Vous vous rendez compte?

    A force de jouer à ce petit jeu, bien dans le style chinois, tôt ou tard, va se développer une tension plus meurtrière. Pour l'instant, le Vietnam a appelé au secours son grand frère ex-soviétique en lui commandant six sous-marins KILO et lui ouvrant le port de DANANG. Affaire à suivre chers amis n'en doutez  pas, car la Chine considère la mer de Chine comme SA PROPRIETE, et comme l'a dit notre ami OBAMA: les grandes nations ne doivent pas abuser des petites. Les Philippines ont donc conclu un  nouvel accord de coopération défensive avec Washington le 28 avril( accord cadre d'une durée de DIX ans, sur le statut et  les activités des forces américaines , en particulier à SUBIC BAY)

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • On ne sait pas trop à quoi voulait jouer Poutine, mais l'évolution de la situation en Crimée et le comportement stratégique de la Russie est en train de produire des changements radicaux chez les plus pacifiques Européens. Cela réveillera peut-être la Mome MERKEL... Car au-delà des coopérations déjà engagées dans le NORDEFCO, la Finlande et la Suède ont ainsi entamé un processus d'examen des possibilités de mutualisation et de coopération de défense, devant aboutir à la remise d'un rapport en Octobre. En théorie, ces coopérations ne seraient valables qu'en TEMPS DE PAIX(...) mais les options de collaboration ne sont pas fermées(...) de même qu'elles n'excluent pas de potentielles adhésions à l'OTAN (...)

     La majorité du Corps des officiers finlandais étant en faveur de cette adhésion, HELSINKI se trouve dans une position délicate, plus de 10% de ses exportations se font vers la Russie, et 80% des biens de consommation importés en proviennent. 

    Dans le même temps, l'armée finlandaise a subi des réductions budgétaires alors qu'elle va devoir remplacer une partie de son équipement dans le courant de la prochaine DECENNIE! à l'instar des 62 chasseurs  F/A-18 HORNET

    OLALALA! Même pas peur?

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Dans ce XXI° siècle où la fin de la guerre froide annonçait, croyait-on, un nouvel ordre mondial et pacifique, une fois de plus, nous avions "TOUT FAUX".; l'éternelle et naïve croyance en la DER des DER  sévissant ( tout comme mon opérateur qui veut m'empêcher de continuer)Les démocraties essentiellement, s'empressèrent de désarmer, même la puissante Amérique...Les deux puissances européennes "encore dans le coup", le Royaume-Uni et la France, touchées par le même virus, déclinèrent, Royaume-Uni en tête. Notre Président, "chef des Armées", mal conseillé , ou jouant perso,  science infuse? croyant sans doute que la France était une grande puissance... se jeta bravement dans l'arène, ou plus exactement expédia COURAGEUSEMENT nos petits gars au casse-pipe, sans aucune NOTION STRATEGIQUE. Ils firent donc TACTIQUEMENT LE BOULOT, mais chacun sait que pour gagner une guerre ça ne suffit pas.  Ainsi nous voici donc embourbés avec le compteur remis à ZERO...et nos finances toujours à sec. Sale temps!

    Quand, sans prévenir, le nouveau Tsar   déclenche le bazar en Ukraine. Ce Machiavel des temps modernes, sachant que nous étions des "cigales", car un tchékiste ça SAIT TOUT sur TOUT LEMONDE, avait prévu son plan, croyant le temps venu de nous BAISER tout benoîtement. Manque de pot, les Ukrainiens se rebellent et ça n'était pas prévu. L'Europe cafouille , comme d'habitude, ça "cacophonique même" et la puissante Amérique dont SNOWDEN nouveau sauveur de l'humanité, prétend qu'elle SAIT TOUT, parait pour le moins SURPRISE...

    Y aurait-il comme un défaut? Que notre sauveur  aurait oublié de signaler? Par exemple qu'en mai 2013, les Russes et leurs copains chinois avaient conduit une puissante série d'EXERCICES" navals au large de Shanghai, et en mer de Chine méridionale renforçant "leur COOPERATION NAVALE . Puis en juillet 2013, Moscou et Pékin conduisirent un  "EXERCICE MASSIF",  le plus important auquel la marine chinoise avec ses grands bâtiments  au large de Vladivostok! l

     De même que l'importance du réarmement russe ne semble avoir éveillé la moindre inquiétude, alors que personne ne menace ni la Russie , ni la Chine d'ailleurs. Comme je ne cesse de le répéter, ces deux larrons préparent simplement un grande défilé, plus important que celui de la Place Rouge en mai 2013, pourtant IMPRESSIONNANT...Au vieux grognards ayant connu les années 30 et 40 ça rappelle bougrement les manifestations GRANDIOSES des nazis précédant la seconde guerre mondiale et le pacte germano-soviétique qui suivit...

    Bon , admettons donc simplement que Russes et Chinois soient décidés à jouer à "FAIS MOI PEUR", afin de montrer leurs muscles et terroriser leurs petits voisins. LES VILAINS!, mais prélude à une suite moins paisible en Europe orientale et en mer de Chine. Et là, notre Tsar a poussé ses pions trop tôt, provoquant une giclée d'adrénaline  chez ce brave OBAMA qui s'est mis en colère. Donc réarmement général ,mouvements de troupes pour rassurer les Polonais et les Baltes; coups de poing sur la table en Pologne, dont nous  reparlerons car, "chat échaudé craignant l'eau froide",  et connaissant les Russes ils sont devenus les plus fidèles alliés des Américains. Considérant les Etats Baltes comme dans leur zone d'influence, ils n'ont pas l'intention de baisser les bras. Au point que d'ici peu d'années les forces armées polonaises seront vraisemblablement les 4° en Europe. L'envoi de 4 Rafale français   en Pologne , geste symbolique , ridicule voire infantile; une assurance diplomatique aurait suffi, mais quand on connait l'état de nos armées, Poutine doit bien rigoler. Et les Polonais donc !

    A suivre

    Google Bookmarks

    votre commentaire