•  

    DEFENSE   de   l’EUROPE, les efforts (suite)

     

     

     

    Si la défense de l’Europe a fait de réels efforts, ( cf. notre premier article sur la question), si le point de vue du général Allemand Markus BENTLER avec son Etat Major d’ULM sont réconfortants et  crédibles, la politique de défense de l’Allemagne ne l’est pas encore… Alors que les Britanniques ont bien accroché avec la France, il serait souhaitable et URGENT que les politiques allemands  soient plus clairs afin de rassurer notamment les Polonais qui se sentent bien seuls à l’est. Il n’est en effet pas normal que les efforts de Défense soient essentiellement développés par les seuls Britanniques et Français. S’il est excellent qu’existe l’Etat Major d’ULM, il n’en demeure pas moins vrai que le combat se mène avec  des troupes au sol, une aviation et une marine CREDIBLES… C’est d’ailleurs l’opinion des officiers allemands lucides et parfaitement disciplinés (mais qui n’en pensent pas moins…) L’Allemagne demeure la PUISSANCE INDUSTRIELLE européenne par excellence. Elle fabrique des blindés remarquables, des armes et même des frégates (P 125)  performantes, ainsi que des sous marins. Ses effectifs d’infanterie gagneraient à être plus importants (avec des consignes d’ENGAGEMENT permettant une exécution plus rapide  et une mutualisation souhaitable). L’EUROCORPS est une unité démontrant l’excellente coopération existant entre la France et l’Allemagne, un début prometteur pour les Etats Européens, mais méritant un développement, qui ne peut devenir vraiment efficace que si l’Europe politique finit par exister… L’Allemagne et la France partagent effectivement sur le continent une responsabilité commune pour l’Europe et la paix dans le monde. Surtout aujourd’hui où les menaces POTENTIELLES ne peuvent plus se résoudre au simple échelon national. Il devient donc urgent que s’établisse une coopération PLUS ACTIVE entre les Etats Européens, car la défense ne s’IMPROVISE PAS ! La résolution des problèmes de compréhension mutuelle entre les cultures différentes des Etats est impérativement nécessaire à la COHERENCE, donc à l’efficacité. La gestion de la crise actuelle, concernant la stratégie militaire réclame un réajustement à l’échelle européenne. Certes, depuis 2003, dans la gestion de la crise mondiale l’Union européenne a mené 25 opérations civiles, militaires ou mixtes (Common Security and Defense Policy), et actuellement 14 missions du même type, sur TROIS CONTINENTS. Mais leur exécution ne peut exiger que des DELAIS TRES COURTS. Le commandement du général  BUNTLER a été certifié par l’OTAN concernant la Multinational Joint Hedquarters d’ULM, intéressant les Etats européens concernés par la défense. Mais il ne faut pas rêver, la situation financière européenne est préoccupante. Notamment celle de la Grèce  (LARISSA intégrant un Etat major national de niveau stratégique…) Un « silence étourdissant » plane sur les questions de défense des divers candidats  aux élections de 2012 et 2013. Tant aux Etats Unis qu’en Europe. L’épée de DAMOCLES est suspendue sur les démocraties occidentales…alors que la crise mondiale connait un développement alarmant.

     

    La bannière

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,